10 janv. 2012

[Humeurs] Un blog Humeurs : ça sert à quoi ?

On parlait de blogs et c'est A. qui m'a posé cette question ou plutôt qui m'a dit ça : un blog ou tu racontes ta vie, je vois pas à quoi ça sert, à part s'apitoyer sur son sort. Oui, c'est assez dur comme propos. Bon, je ne l'ai pas "pris pour moi" (il ne connait pas ce blog)... mais la question était lancée :  

Un blog Humeurs, ça sert à quoi ?

Source : http://www.evene.fr/boutique/bon-cadeau.php?idp=1101


A raconter sa vie parce qu'on a rien d'autre à faire ?


C'est sûrement la première réponse qui vient aux "contre" : tu racontes ta vie parce que tu n'as rien d'autre à faire. Je suppose que c'est le cas pour certaines (faut pas trop optimiser dans la vie hein) mais je ne pense pas que ce soit la motivation de la plupart des blogueuses qui postent des articles "Humeurs".

On raconte notre vie, c'est vrai, ou en tout cas, ce qu'on pense sur des choses quotidiennes et personnelles. Quelque part, on "se" raconte, on met des mots sur des évènements qui nous arrivent, sur des pensées qui nous ont traversé l'esprit et on partage. Pour ma part, j'ai des amies à qui je peux parler de mes soucis et avec qui je peux partager mes questions comme de savoir si c'est une bonne idée de recoucher avec un ex ou de chercher des informations sur internet à propos de mon ex. Pourtant, j'aime partager ce que je ressens, j'aime le raconter, pas parce que je n'ai rien d'autre à faire... mais parce que ça me fait "du bien" d'extérioriser ce que je ressens / pense et parce que je pense que ça peut "parler" à d'autres personnes qui vivent la même chose par exemple.

A avoir des conseils ?


Ça peut être le cas. Quand je vous ai dit que j'avais trouvé un truc suspect dans une recherche Google sur mon ex, je n'attendais pas de conseils du style : "parles lui-en" ou "vaut mieux que tu ne lui en parles pas" mais ça aurait pu être le cas. J'aurais pu vous dire la même chose et ajouter en question de fin : est-ce que vous lui en parleriez ou pas ?

J'ai des amis à qui demander conseil mais certaines fois, je pense que c'est positif d'avoir plus d'avis sur une situation, par des personnes qui ne sont pas impliquées par exemple. Au contraire, pour certains articles, il ne s'agit pas de demander conseil mais les "recommandations" et les "réactions" sont autant d'éléments qu'on apprécie et qui peuvent nous apporter quelque chose tout de même.

A rien ?

Au vu des commentaires que peuvent avoir certains blogs humeur comme Ugly Beauty ou Fulmina par exemple, je pense qu'on peut écarter cette supposition :)


A quoi alors bowrdayl ???!!!


Mais à ce que j'ai dit précédemment et bien plus encore ! C'est simple, pour moi en tout cas, écrire des articles Humeurs ça n'a pas qu'un seul et unique but. A la base, quand je fais un article Humeurs,  c'est parce que j'ai envie de partager ce que je ressens. Par simple envie, parce que j'ai envie d'avoir des conseils, des encouragements, parce que je pense que ça peut aider ou parler à d'autres... pour tout ça à la fois ou pour rien de tout ça. La base d'un article Humeurs, c'est le partage de soi, de sa pensée, à l'autre.

Bien sur, je peux comprendre que pour certains ça semble un peu "inutile" car ça n'apporte pas forcément UNE solution à UN problème... mais pour autant, ce n'est pas du "vent", c'est du partage et de l'échange.

Pour vous, ça sert à quoi au final un article Humeurs ? Ou un blog Humeurs ? Quelles sont vos attentes ou vos motivations pour lire ce type d'articles ? 

PS : Si ça vous dit de suivre les actualités du blog, n'hésitez pas à vous abonner à ma page Hellocoton ! Merci à celles qui sont déjà abonnées <3

7 petits nuages:

unicks a dit…

mon blog est un blog humeur. j'aime écrire et j'aime de plus en plus partager avec les autres blogueuses. raconter sa vie parce qu'on n'a rien d'autre à faire c'est un non sens étant donné que si on ne fait rien on ne peut rien raconter non plus.
ça me sert de défouloir aussi.
mais c'est surtout un espace personnel, un jardin secret (même s'il n'est pas anonyme dans mon cas), dans lequel j'écris pour moi d'abord. évidemment si je n'avais pas de feedback je finirais pas perdre l'envie d'écrire.

Tara a dit…

Unicks : c'est normal, on fait son blog "POUR SOI" mais on a envie que ça plaise quand même. Que ça parle aux autres et que ça fasse réagir un minimum :) D'ailleurs, le fait que tu réagisses ça fait plaisir déjà ^^

La fille d'à côté a dit…

Tout dépend du blog Humeurs. Certaines écrivent un blog Humeurs comme elles écriraient un journal intime sauf qu'elles veulent lui donner de l'importance, qu'il ne soit pas secret. C'est un moyen d'expression. D'autres écrivent un blog Humeurs également pour échanger, pour avoir des conseils éventuellement ou juste pour savoir qu'on les comprend, qu'on a vécu la même chose. Et ensuite viennent les blogs Humeurs où on cherche à parler de sujets de société. Mais la plupart du temps, les blogs Humeurs c'est un peu de tout ça et c'est très bien. =)

Magali a dit…

Perso je l'écris surtout me vider la tête, ne pas rester avec mes idées noires. Mettre les choses à plats, et y voir clair. Mais partager surtout. Sinon autant écrire dans un journal intime.

lilitu a dit…

Alors moi les blogs, j'en ai depuis que j'ai 14 ans environ haha. Pourquoi? Pour échanger principalement, et puis je suis quelqu'un qui réfléchi trop à tout, et écrire ( que ce soit sur un blog ou ailleurs) à propos de tout et de rien, bah ça me calme parfois :)

Emmeline a dit…

Et puis je dirais qu'on ne fait de mal à personne, on contraire, on s'exprime, on extériorise les émotions négatives et on partage les émotions positives... alors, pourquoi pas! ça n'a rien à voir avec s'appitoyer sur son sort :)
Et comme le soulignent bien tous ceux qui ont un blog, ça a presque pour eux un effet thérapeutique, et en tout cas des effets positifs: bon pour le moral, on évacue, et au mieux on crée des liens...
Au pire on raconte sa vie à des inconnus... bof, ce n'est pas bien grave!
(je suis une convaincue :p)

en tout cas merci pour ton commentaire sur mon blog, plein de bon sens... et pour y répondre pour suivre son propre rythme en avançant, il faut apprendre à se connaître et là... y'a toujours du progrès à faire, en tout cas de mon côté... j'ai des fois l'impression de très mal appréhender mes limites! la fatigue et le stress me surprennent toujours par leur survenue subite et cataclysmique! lol

Tara a dit…

Emmeline : C'est difficile de se connaitre et on y arrive sûrement jamais totalement :)

 
;