28 févr. 2012 20 petits nuages

[Technologie] Les catégories sur Hellocoton

Après vous avoir parlé de Google Analytics, abordons maintenant les catégories sur Hellocoton, une plate-forme de blogs féminins. En effet, vous l'ignorez peut-être mais vos articles publiés sur Hellocoton sont associés à des catégories qui peuvent influencer sur vos visites.


Hellocoton, qu'est-ce que c'est ?

Vous ne connaissez peut-être pas cette plateforme mais vous auriez tout intérêt ;) Hellocoton, c'est une plateforme gratuite de blogs féminins. Le site se définit lui-même comme « la fine fleur des blogs féminins ». Une fois inscrite sur Hellocoton, chaque article publié sur votre blog s’ajoute à votre page (comme sur ma page Hellocoton pour le blog) , avec une illustration (la première photo se trouvant dans l’article) et les premières lignes de texte. Il suffit ensuite aux membres de cliquer sur le titre/texte pour arriver sur votre blog. Vous avez la possibilité de vous abonner à certains flux et des personnes s'abonneront à vous.

Les catégories sur Hellocoton, ça sert à quoi ?

Les catégories sur Hellocoton interviennent à plusieurs niveaux.

Dés l'inscription, vous devez choisir de "classer" votre blog dans une catégorie. Vous pourrez changer par la suite, bien sur. S'il existe un nombre suffisant de catégories pour couvrir un grand nombre de blogs, il n'y en a pas pour tout le monde. Ainsi, plusieurs blogueuses ont "réclamé" une catégorie Sports, mais elles ne sont pas encore assez nombreuses pour que ce soit possible. De même, pour un blog multi-thématique comme le mien, impossible d'avoir une seule catégorie et il n'y a pas de catégorie "Multi-catégories" justement^^



En choisissant une catégorie pour votre blog, tous vos prochains billets seront publiés dans cette catégorie. Les catégories sont accessibles dans la barre de gauche, on peut y trouver les billets les plus récents et la sélection Hellocoton, une sélection effectuée par les membres de l'équipe.

Qu'est-ce que ça change pour mon blog ? 

Première conséquence des catégories : De nombreuses abonnées regardent les articles les plus récents selon les catégories qui les intéressent. Si votre article est dans la mauvaise catégorie (littérature à la place de beauté, par exemple), ces lectrices ne verront pas vos articles et votre blog est donc susceptible d'être moins visité. A l'inverse, les lectrices littérature qui trouveront votre article sur le parfum de Justin Bieber (lol) dans leur flux pourraient être un brin agacée de ça ^^ De même, si votre billet n'est pas dans la bonne catégorie, il a moins de chances de figurer dans la sélection Hellocoton (il me semble, n'est-ce-pas ?).


Deuxième conséquence des catégories : L'annuaire des talents est un classement informel des membres par catégorie. Si ce n'est pas encore la guerre pour figurer dans les top positions, je sais que ça intéresse quand même. La catégorie dans laquelle vous apparaitrez dans cet annuaire est celle sous laquelle votre blog est enregistrée à l'instant T. Si aujourd'hui vous êtes en Humeurs et que demain, vous êtes en technologie, votre profil bougera aussi de l'une à l'autre des catégories de l'annuaire du jour au lendemain.

Petite astuce : A mon avis, plus il y a de billets de votre blog classés dans une même catégorie sur Hellocoton, plus vous avez de chance de monter dans l'annuaire des talents de cette catégorie.
Petite réflexion personnelle : Voilà qui me fait dire que je ne serai jamais "bien" classée dans cet annuaire, puisque je change de catégorie d'un jour à l'autre^^


Dernière conséquence des catégories : pensez à vos abonnées :) Lorsque je vois un billet mal classé dans mon flux, j'ai parfois un moment de "What the fuck, mais qu'est-ce que ça fout en mode un article sur la gastro de ton fils ?" (exemple non relié à la vie réelle). Après, je sais que tout le monde ne pense pas à modifier sa catégorie donc c'est pas grave hein :)

Comment modifier la catégorie de votre blog et de vos articles sur Hellocoton ?

Voilà les deux premières étapes en image...
















Une fois arrivée là, vous n'avez plus qu'à changer la catégorie et le tour est joué !

Mon astuce personnelle pour toujours être dans la bonne catégorie : je modifie la catégorie de ma page la veille de publication de mon article. Comme ça, lorsque mon article programmé se publie, il se publie dans la bonne catégorie.

Pour éditer la catégorie de votre article, il vous suffit de cliquer sur "Editer" dans la barre en dessous, comme encadré dans l'image suivante.


Voilà, vous l'aurez compris, vous avez tout intérêt à modifier les catégories de vos articles si vous y pensez. Ce n'est pas indispensable et quand on aborde beaucoup de sujets différents, c'est limite chiant... mais ce sera autant bénéfique pour vous que pour vos abonnées !
27 févr. 2012 4 petits nuages

[Littérature] C'est lundi, que lisez-vous ? #3

Bonjour tout le monde, comment allez-vous ? Pour moi, début des vacances qui vont sûrement passer trop vite... mais je savoure ! J'en profite pour reprendre ce rendez-vous repris par Galléane.

La semaine dernière, j'ai lu...


J'ai enfin fini "Philtres et Potions", dont vous pouvez lire mon avis détaillé sur cet article (pas de spoilers). Je suis plutôt contente de cette lecture qui m'a donné envie de découvrir de nouveaux auteurs.

Cette semaine, je lis...


L'intégrale de "Corbeau" de Patricia Briggs. L'univers créé par Patricia Briggs dans cette intégrale et dense et peut être difficile à suivre mais j'ai hâte de connaître la suite des aventures de la voyageuse Séraphe (dont le prénom est magnifique) et de l'ancien soldat Tiër !

La semaine prochaine, je lirai...


Je ne sais pas si j'aurais fini Corbeau mais j'ai l'intention de commander quelques livres en anglais ;) J'ai aussi craqué sur "Osez 20 histoires de sexe sur les vampires"... mais je crois que ça va être chaud de trimballer ça à la fac, non ? (Ils savent pas que je suis un peu "mordue" comme fille ^^)

Et vous, qu'avez-vous lu ?
26 févr. 2012 6 petits nuages

[TV] Nutella, c'est aussi pour les grands enfants

Nutella... ou comment te rendre accro aux tartines en sept lettres ! Encore meilleur quand il est mangé à la cuillère directement dans le pot (ou même au doigt en dernier recours), le Nutella est une douceur que l'on doit retrouver dans beaucoup de placards, dont le mien en ce moment !


Derrière Nutella, on retrouve l'entreprise Ferrero qui est aussi à l'origine de Kinder (Ouais des Kinder surpriiiiise), un autre de mes péchés mignons. C'est à se demander s'ils n'ont pas intégrés une substance addictive dans leurs produits tellement c'est bon !

Pour la petite histoire, le Nutella a été créé en 1965, les pots vendus sur le marché français sont fabriqués dans une usine en Seine-Maritime.
Cette pâte à tartiner est en majorité composée de sucre, de cacao maigre, de noisettes en poudre, de lait écrémé et d'huile de palme (ce qui lui vaut pas mal de critiques au niveau écologique, forcément). Elle connut plusieurs noms et formulations avant de devenir la pâte que l'on connait tous, dont la composition diffère légèrement selon le pays dans laquelle elle est vendue (en fonction des normes et des habitudes de la population). Le Nutella se démarque de ses concurrents par l'utilisation de variétés spécifiques de noisettes du Piémont et de Turquie que Nutella achète intégralement et exclusivement !

D'habitude, certaines pubs de Ferrero ont tendance à m’agacer, dont celles pour Nutella.
Ce coté "avec Nutella, donnez un gouter équilibré à vos enfants et soyez une super maman"... et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'aluminium ? Ah non, ça c'est Milka, pardon. Je trouve ça assez complaisant, Nutella, c'est quand même moins de 30% de cacao, lait et noisettes, les trois ingrédients revendiqués dans leurs publicités. Le reste, c'est de la graisse et autres dérivés.

Le culte de la bonne maman ? Une spécialité pour Ferrero, la palme revient à Kinder Chocolat avec sa pub "La mère et la fille". Je vous rassure, je ne suis pas aigrie à ce sujet, je n'en suis pas encore à me scandaliser, Kinder et Nutella, je kiffe... mais voilà, cette représentation bien lisse de la famille idéale, de la maman idéale, elle ne me ressemble pas, elle ne me parle pas.

Par contre, la dernière publicité de Nutella, "Grandir", j'ai adoré !
Elle me parle totalement, c'est "tout moi", et mon entourage pourra confirmer que je reste une "graaande enfant" ^^ La marque a su reprendre ses codes et même la musique de toutes les pubs Nutella (It's Glorious - Andrea Johnson) en abandonnant le côté "happy family" pour nous parler, à nous les grands. Je vous laisse regarder ça ?


Alors, vous aussi, vous êtes de grands enfants ?

D'autres liens utiles...
Un article très complet sur le Nutella
Page Youtube Nutella
Nutelleria, le fast-food 100% Nutella (j'en rêve !)
Sur Facebook, la page Nutella et le World Nutella Day
Plein de bijoux fimo Nutella sur l'e-boutique Dawanda 
Et pour être un peu critique, finissons sur une vidéo moins réjouissante.
24 févr. 2012 2 petits nuages

[Littérature] "Philtres et potions" : charmée ou pas ?

J'ai dernièrement acheté le recueil de nouvelles "Philtres et Potions". J'avais déjà remarqué ce recueil auparavant, sa jolie couverture, son titre sympa mais surtout, il regroupe des nouvelles de grands noms de la bit-lit : Charlaine Harris, Patricia Briggs, Jim Butcher... Voici ma critique de ce livre !


Dans le recueil Philtres et Potions, on retrouve 9 nouvelles d'une cinquantaine de pages. A la fin de chaque nouvelle, un texte de quelques lignes présente l'auteur et ses oeuvres connues. 

Commençons d'abord par la critique de chaque nouvelle...
Il n'y a pas de spoilers, vous pouvez lire sans crainte :)

Loup d'aveugle - Patricia Briggs

On commence avec Patricia Briggs, auteur des "Mercy Thompson", "Alpha et Omega" et "Corbeau" que je lis en ce moment, entre autres. Une fois n'est pas coutume, Patricia Briggs s'exprime sur son thème de prédilection : les loups-garous (et autres dérivés).

J'ai beaucoup aimé tout le travail réalisé autour du personnage principal, Wendy Moïra Keller, une sorcière quasiment aveugle et Tom, loup-garou qui vient lui demander de l'aide. L'intrigue est bien menée, on ne s'ennuie pas une seconde mais on reste un peu sur sa faim. Je me suis vite attachée aux personnages mais ils sont un peu trop travaillés pour se contenter d'une petite nouvelle... et en fait, ce n'est pas le cas ! Je viens de lire que cette nouvelle raconte apparemment la rencontre de deux personnages du tome 2 d'Alpha et Oméga.

La dernière tournée - Jim Butcher

Dresden, Dresden, DRESDEN ! Harry Dresden, c'est un peu le Dr House des sorciers : cynique, limite amer mais tellement charismatique !

J'ai lu un tome de Dresden et j'ai beaucoup aimé le retrouver dans cette nouvelle au scénario très bien construit. Tout est très bien équilibré de manière à ce que les passionnés comme les néophytes s'y retrouvent.

Cadavre exquis - Rachel Caine

Cette fois-ci, on s'intéresse à la jolie Holly qui va devoir réveiller un cadavre bien particulier pour une mission toute aussi spéciale.

J'ai adoré cette nouvelle. L'intrigue très bien ficelée, le personnage d'Holly, le style d'écriture... Une vraie découverte qui m'a donné envie de lire d'autres écrits de Rachel Caine.

Les jeux sont faits - Karen Chance

Lorsque Lia, sorcière, se fait attaquer par ses élèves, elle décide de mener l'enquête.

Je suis plus mitigée sur cette nouvelle qui rentre trop vite dans l'action et la baston à mon gout (mais ça plaira sûrement à d'autres). Il y a un vrai scénario et j'ai bien aimé le couple Lia / Cyrus mais ça part un peu trop dans tous les sens.

L'oeil doré d'Hécate - Patricia N. Elrod

Nous voilà plongés dans les années 30 avec deux détectives privés : Charles Escott et son associé vampire Jack Fleming. Ceux-ci doivent tout faire pour récupérer un mystérieux bijou...

J'ai été un peu déstabilisée par cette nouvelle qui dénote complètement par rapport aux autres. Pourtant, j'ai aimé l'enquête menée par le duo de détectives, le coté "ambiance années 30" apporte du caractère à l'ensemble ainsi que le personnage de vampir de Jack Fleming, bien sur.

Bacon - Charlaine Harris

Dehlya, vampire aussi cynique que antipathique, est bien décidée à venger la mort de son mari, chef de meute loup-garou assassiné dans un duel qui a mal tourné... ça va saigner !

On m'avait dit beaucoup de bien de Charlaine Harris mais je m'attendais à du larmoyant et du pathos (au vu du côté "pleureuse" de Sookie dans la série True Blood). J'ai été plus que surprise en la lisant, elle décrit les personnages de façon très talentueuse. Je me suis littéralement délectée de Dehlya et de son manque d'amabilité même si l'intrigue est plutôt pas mal. Aussi, on a enfin une fin digne de l'animalité d'un vampire mais je ne vous en dis pas plus...


La marque des morts - Faith Hunter

Molly, sorcière de la terre, mène l'enquête sur le massacre d'une famille par une bande de vampires, aidée de Jane, Brax et son mari Evan.

J'ai apprécié le coté maternel de Molly, cette douceur, cette affection pour ses proches. Elle change un peu des héroïnes "il m'arrive plein de trucs super horribles mais je suis trop une warrior", elle se comporte de manière très "humaine". Avec cette nouvelle, on découvre le coté plus "malsain" de la bit-lit : torture, viol d'adultes et d'enfants, cruauté... et je crois que je m'en passerais bien même si ça a le "mérite" de sortir des clichés.


La rouquine - Caittlin Kittredg

Cette nouvelle commence plutôt pas mal avec des méchants vraiment méchants et plein de pouvoirs et une gentille (Sunny) vraiment coincée. Par contre, au moment ou les méchants devraient devenir encore plus méchants et redoutables... ils se font juste battre par les gentils soudainement vachement plus rusés. Mais bien sur...


Sombres péchés - Jenna Mc Laine

Cin est la première sorcière à avoir conservé ses pouvoirs en devant vampire. Alors qu'elle est en vacances à Venise avec deux de ses amis et son petit-ami, tous vampires, elle se fait attaquer dans sa chambre d'hôtel...

J'ai beaucoup aimé le personnage de Cin... mais cette nouvelle n'était pas terrible. En fait, j'ai eu l'impression qu'il ne s'agissait que d'un en-cas destiné à nous vendre le personnage de Cin et à nous donner envie d'acheter les livres de la série. Un peu plus d'efforts sur le scénario, ça aurait été vraiment appréciable.


Philtres et Potions : mon avis général...


Je ne suis pas déçue d'avoir acheté ce recueil, ce fut une bonne lecture qui m'a permis de découvrir un grand nombre de personnages. J'ai eu un coup de coeur pour la plume de Rachel Caine et de Charlaine Harris, j'ai eu envie d'en lire plus de Patricia Briggs, j'ai confirmé mon gout pour Jim Butcher et craqué sur un personnage. Bref, de jolies surprises. Je regrette cependant que certains auteurs semblent tellement soucieux de faire la promotion de leurs autres bouquins qu'ils en négligent l'intrigue... ou qu'ils frustrent les lecteurs avec des personnages trop approfondis pour avoir envie de les lâcher.

Pour celui qui connait ces auteurs, je pense que cet ensemble de nouvelles orientées bit-lit fait un bon divertissement. Vous en apprendrez plus sur certains personnages, vous retrouverez vos héros, bref vous allez vous régaler. Seul risque : l'histoire étant forcément moins fouillée que dans un roman, vous pourriez être plus facilement déçu.

Pour celui qui ne les connait pas, c'est encore mieux ! On découvre des talents, on confirme des coups de coeur, on ajoute des livres à sa "to buy list"... Je sais, vous avez l'impression que je me contredis : "Quoi, elle me dit que c'est super génial d'avoir découvert des personnages de séries littéraires mais que c'est pas cool de la part des auteurs de trop jouer sur les personnages de leur série ?". Ben oui, exactement. Dans certains cas, j'ai vraiment eu l'impression qu'il s'agissait de faire le choix de la facilité : allez, je vais utiliser mes persos déjà faits, comme ça, hop, ça donne envie de lire la suite et en plus je me fatigue pas pour inventer d'autres personnages qui tiennent la route. Dans d'autres, cependant, on sentait l'investissement et le choix était parfait.

Je retenterais bien l'expérience du recueil de nouvelles bit-lit avec... 



Lune de Miel, Lune de Sang
On prend (presque) les mêmes et on recommence, cette fois-ci sur le thème de la lune de miel. Le mariage, ça ne me passionne pas mais j'en ai lu de très bonnes critiques qui me donnent envie d'en savoir plus.


Osez... 20 histoires de vampires et de sexe
Oh... my... god ! En dehors du visuel appétissant, le résumé est prometteur lorsqu'on nous parle de vampire sur Facebook, d'esclave sexuel, de veuve noire et de domina... On oublie parfois que les vampires n'ont pas tous leurs fesses censurées dans Twilight et qu'ils peuvent être au contraire assoiffés de sexe. Moi, j'ai bien envie de m'en rappeler avec ce recueil (et j'aime bien quand on me mord, en plus :p ).

Pour finir, quelques liens utiles...
Le site de Milady
Philtres et Potions sur Amazon
Lune de Miel, Lune de Sang sur Amazon
Osez 20 histoires de vampires et de sexe sur La Musardine

22 févr. 2012 9 petits nuages

[Humeurs] Jeu de questions-réponses !

Suite à cette pause imprévue (beaucoup de travail), je fête mon retour avec vous et je réponds aux tags de S'Box, Cocotte en Papier, No Surrender et Zombinette pour me faire pardonner. Je suis même super sympa, j'ai classé les questions par catégorie pour vous faciliter la lecture, même si un pavé vous attend (avec des images trop mignonnes, sexys, dépaysantes...). Ça vous convient ?



En quelques lignes: de quoi parle ton blog, pourquoi l'as-tu crée et que représente-il pour toi ?
Je commence par cette question hors-rubrique, vous permettez ? Mon blog est un blog multi-thématiques, plutôt orienté loisirs (voyages, littérature, TV, cinéma) même si je parle aussi de mode, de société, d'humeurs, d'écologie...  Je l'ai créé parce que j'avais envie de pouvoir m'exprimer sans avoir à me censurer, sans avoir à entrer dans une catégorie ou à suivre une ligne éditoriale fixe. Pour moi, ce blog représente une bouffée de fraîcheur, un moment-plaisir, sur lequel je suis "moi" sans pression.

Vie quotidienne : encore un jour se lève... (vas-y, chante avec moi !)

 Tu ouvres les yeux, qu'es ce que tu fais ? 
Je regarde l'heure pour voir si je peux me rendormir.

As-tu un animal préféré et un/des animal de compagnie ?
Chat chat chat CHAAAAT. Je pense que c'est clair ^^ ? Si tu veux en savoir plus, voilà pourquoi je suis une fille à chats.

Hiiiiiiii je les veux touuuuus <3
 Quel a été ton dernier achat compulsif ?
Une paire d'escarpins en soldes à 70%, j'en avais rêvé, je les aies achetés <3

Et niveau sport, ça donne quoi ?
Sp... quoi ? Bon, ok, je dois reprendre. J'aime faire du sport mais SEULEMENT des sports que j'aime, y'a rien de plus chiant que de traîner les pieds pour aller faire du sport "parce que c'est bon pour ma forme".

Fille ou garçon ? 
Je suis une fille et j'aime... personne :) 

D'après toi, ton plus grand défaut ?
Je me soucie trop de ce que pensent les autres (même si ça ne m'empêche pas de m'affirmer et de dire "merde" à tout le monde si besoin).

De même, ta plus grande qualité ?
Je dirais, une certaine résistance, malgré moi. J'ai vécu un certain nombre de (mauvaises) choses qui auraient pu me laisser sur le carreau, en dépression ou autre, si je n'avais pas voulu me battre.

Petites confidences entre filles...

Ta plus grande déception ?
La famille. Ma famille, en fait. Mes parents étaient trop occupés à se débattre avec leurs propres problèmes pour bien s'occuper de moi. Ma grand-mère maternelle a essayé d'être présente et m'aimait beaucoup mais elle ne pouvait être tout le temps là. Je n'arrive pas à communiquer avec ma famille paternelle, ils oublient mon anniversaire, ils me font galérer pour venir, on ne se comprend pas. J'ai des amis que j'adore qui sont "comme" ma famille... mais je crois que je ne remettrai jamais complètement d'avoir grandi sans une vraie famille qui se comporte comme telle. 

Ta plus grande joie ?
En première année de BTS, ma prof est venue me voir pour me dire que mon père l'avait appelé et m'avait félicité de mes résultats, qu'il était très fier et qu'il avait manifesté sa joie. Quand ma prof m'a dit ça, j'ai été très émue, c'est typiquement le genre de choses que fait un papa... et le mien ne s'était pas comporté comme tel depuis trop longtemps. Je suis partie dans un coin et j'ai pleuré de joie. J'ai aussi beaucoup aimé le Noël que j'ai passé avec ma mère quand elle m'a offert mon premier portable et une boite de chocolats parce que je lui avais dit que ça me manquait qu'on ait plus cette tradition.

Ta plus grande honte ? 
Le manque total de glamour de ma lingerie. Je suis le genre de filles qui n'hésiterait pas à se fournir en lingerie osée quand elle a un mec... mais là, ça fait un peu plusieurs années que je suis en mode célibat, alors il y a du laisser-aller.




J'aime, mais j'ai pas !

Ton plus grand rêve ? 
Vu que la question a été posée plusieurs fois, je pense que j'ai le droit à plusieurs réponses, hein ?

En ce moment, et depuis longtemps, je rêve de réussir à me faire connaître pour mes capacités littéraires. Je suis en train d'écrire plusieurs nouvelles que je pense envoyer en réponse à des appels d'offres afin d'être éventuellement "publiée". A terme, je rêverais de pouvoir publier un recueil de nouvelles dans un premier temps et pourquoi pas un vrai roman. Je n'ai pas envie de vivre de ça, ni de devenir riche et célèbre, être lue et appréciée dans la mesure du raisonnable me suffirait.


Depuis quelques temps, j'ai aussi le rêve de pouvoir voyager. Je ne suis pas une globe-trotteuse pure, j'aurais pu étudier en Erasmus en Suéde, je ne l'ai pas fait. Tout quitter pendant plusieurs mois, je n'en ai pas envie. J'aime ma vie en France, mes repères, j'aime ce pays. Pourtant, je rêve de dépaysement. De découvrir le monde, des endroits qu'on admire en photos, en vrai. Autant d'électrochocs qui nous disent "ouvre les yeux sur le monde qui t'entoure, relativise, savoure, ressens !".

Enfin, je rêve de ce jour ou je pourrais dire à toutes mes copines : "Je l'aime, on s'aime, on est bien ensemble et on est heureux... tout va tellement bien". Et que ça dure, dure, dure longtemps !

Quelle est ta période préférée de l'année et pourquoi ?
J'aime bien le printemps, quand il fait bon, que les journées s'allongent et qu'on peut commencer à sortir sans quinze couches de vêtements !

Quelle est la cause que tu soutiens, ou que tu aimerais soutenir si tu en avais les moyens ?
Il y a plein d'initiatives extraordinaires mais tellement massives qu'on se perd dans la masse. Si je pouvais, je pense que je soutiendrais des initiatives locales comme les foyers pour femmes battues, le planning familial, les foyers mère et enfant... A un moment, j'avais aussi pensé à être prof bénévole dans un hôpital.

Votre péché mignon ?
Le chocolat, sous toutes ses formes, tout le temps, n'importe comment (pardon...).

Si vous pouviez effacer un souvenir, ce serait ?
Quand la famille d'accueil chez laquelle je devais aller a fait marche-arrière alors que j'étais totalement conquise. Ça a été le dernier essai et c'est un échec qui n'a fait que m'apporter de la peine. J'aimerais oublier ce moment et ces gens, même si je m'en suis remise. 

Mes loisirs
  

Quel est le dernier album que tu aie acheté et le dernier concert auquel tu as assisté?
Je suis allée au concert de Rihanna, j'avais déjà été la voir à Lyon à sa dernière tournée.

Quelle est ta "chanson de la honte", le titre que tu écoute (et apprécie) en cachette sans oser l'avouer ? La dernière en date ? Celle-là !


Une question récurrente: quel est ton produit de beauté fétiche (que ce soit en maquillage ou en soin corporel/capillaire)?
Le baume à lèvres, j'ai les lèvres gercées alors c'est un must-have pour moi. J'en utilise de la marque Labello mais je teste aussi régulièrement des nouveautés. 

Si dans votre salle de bain, il ne devait rester qu'un produit, ce serait ? 
Du parfum, encore du parfum, toujours du parfum !!!!! (tant pis pour le gel douche, je me laverai au parfum si il faut)

Rasoir ou épilateur ?
Rasoir et épilateur les jours de grande forme, quand la torture me manque.
  
Te souviens-tu du premier livre que tu ais acheté ainsi que du dernier? Si oui donne nous les titres bien sûr!
Le premier, non, mais les derniers, vous les trouverez par ici (bit-lit inside) !
  
Avec lequel des frères Bogdanoff préfèrerais-tu passer la soirée ?
Je m'en fous, l'un ou l'autre fera l'affaire ^^

Le métier que tu as toujours rêvé d'exercer, secrètement ou pas. 
J'aimerais avoir l'esprit scientifique pour travailler auprès d'animaux, genre préserver les espèces menacées ou autre. 


Définis ton weekend idéal en quelques mots. 
Sexe, câlins au lit, massages, escapade en nature, activité en extérieur, animaux et romantisme.

DSK a-t-il schtroumpfé avec la femme de chambre, ou bien était-ce un complot ? 
J'ai trouvé ça un peu gros que, comme de par hasard, il se fasse choper dans une situation si compromettante alors qu'il était en très bonne voie pour la campagne présidentielle. Maintenant, inutile de spéculer, on en saura jamais rien.

Le dernier film devant lequel tu as pleuré ? :)
Je pleure tout le temps devant les films. Même devant une pub, je suis capable de pleurer -_-'
Et si... ? 

On t'appelle pour tourner le remake de Titanic, Costa Condordic. Tu es OK, mais seulement si Jack est joué par...
Michael Fassbender, que j'ai découvert dans X-Men First class.

Chérie, le bateau coule, tu veux te réchauffer ?

Tu fais tes courses, et la un mec devant toi lâche un pet super fort et bien dégoûtant, tu réagis comment ?
Je me casse dans un autre rayon sans rien dire^^

Plus de réseau/ plus de batterie, plus de moyen de communication et tu es perdue au milieu de nulle part que fais tu ? 
Si je suis paumée, je persiste d'abord à penser que je ne suis pas paumée et je continue sur mon chemin en me disant que je vais finir par arriver là ou je dois aller. Quand j'admets que ce ne sera pas le cas, j'essaye de faire rebrousse-chemin !

Dans un concert, en plein dans les pogos une bagarre commence, tu te retrouves au milieu tu fais quoi ? 
Je ne sais pas trop... soit j'essaye de raisonner les gens et de stopper la bagarre, soit je le sens pas et je m'efforce de m'éloigner et de prévenir les flics ou les autorités pas loin pour calmer ça.  

Un joli prénom que tu verrais bien ton enfant porter ? (Garçon, fille ou N/A)
Le fils de ma meilleure amie porte le deuxième prénom que je lui ai choisi : Kyllian. J'aime bien aussi Ethan, même si ça commence à être un peu répandu.

 Si tu pouvais partir une semaine en vacances, ce serait ?
Au choix  et offert ? Je rêve d'aller en Islande (et je bave sur l'offre spéciale d'IcelandAir et l'affaire de la semaine) pour la grandeur des paysages et la quiétude des lieux, à Malte pour savourer la chaleur et partir en expédition nature, en Nouvelle-Zélande ou aux Caraïbes pour me changer totalement les idées en partant loin, très loin...

Copyright
d. fleethan/digital railroad


Si tu étais une race de chien ? 
Un chien-chat.  Oui, ça existe d'abord ! J'en ai un à la maison. Et sinon, j'aime bien les chiens de berger aussi, c'est svelte, choupi, affectif.

Si tu devais regarder ta vie de manière objective, à cet instant précis, qu'en penserais-tu ?
Tu évolues et tu t'améliores... mais tu aurais bien besoin de repères solides et affectifs ma belle ! Fais gaffe, le syndrome de la vieille fille à chats te guette (mais chacha est tellement trognon).



En tout cas, je vous remercie d'avoir pensé à me tagguer, moi et mon blog tout récent. Voici les personnes que je taggue (vous n'êtes pas obligée d'accepter^^) :
Little Bounty et Les Chamotte qui me font voyager, Lilitu, Girl Next Door et Unicks avec qui je me verrais bien prendre un café, Miawka dont je kiffe le design, Une Petite Fée toute douce et Camille G et ses tribulations ! Je décerne par ailleurs un blog award aux blogueuses que je connais "en vrai" et qui me lisent actuellement. Elles sont au nombre de trois, vous ne connaîtrez pas leur nom par souci de confidentialité (héhé) mais si elles ont cet url, c'est que je les kiffe :) 

Voici mes questions :
- Quelle est la première chose que tu t'es dit quand tu as lu mon message t'informant que je t'avais tagué ? 
- Pourquoi as-tu accepté de jouer le jeu ?
- Si tu devais supprimer tout ton blog, sauf UN article, lequel garderais-tu ?
- Quel est l'article dont tu as le plus honte et pourquoi ?
- A l'inverse, quel est l'article de ton blog dont tu es le plus fière et pourquoi ?
- Ton boss apprend que tu as un blog et te demande l'URL (en argumentant que ça peut te faire évoluer professionnellement), tu lui donnes ? 
- Un magazine féminin connu (Elle, Glamour, Biba...) te propose de consacrer deux pleines pages à ton blog pour en faire l'éloge mais il y aura ton identité et au moins une photo de toi, tu acceptes ? 
- Sur un mois, tu préfères avoir dix commentateurs très fidèles qui commentent tous tes articles avec pertinence ou 100 commentateurs qui ne viendront te commenter qu'une ou deux fois ? 
- Là, tout de suite, on te propose un million d'euros si tu acceptes de te faire tatouer le logo d'une marque sur une partie du corps au choix parmi : le dessus de la main, le décolleté, le front, l'épaule. Tu devras le garder toujours visible et dans un an, on te l’enlèvera. Tu acceptes ? Quelle marque choisirais-tu ? Sur quelle partie ?

PS : désolée pour les problèmes de mise en page mais c'est vraiment pas pratique Blogspot pour ça :(




17 févr. 2012 5 petits nuages

[Voyages] Randonnée : Le sommet du Grand Colon (Grenoble)

Il y a quelques temps, je vous parlais de Grenoble et de mon amour pour cette ville... alors pour reprendre cette rubrique, j'ai eu envie de m'attarder sur la randonnée dont je vous avais montré quelques photos : le sommet du Grand Colon.

Cette randonnée, je l'ai faite avec O. A force de l'entendre parler de son ressenti sur les endroits dans lesquels il se rendait chaque week-end, j'ai eu envie de ressentir ces émotions aussi. Je lui ai donc proposé de faire une randonnée ensemble et il a accepté.

Je l'avais laissé s'occuper de tout et nous voilà donc partis. Au début, ça grimpe plutôt modérément par un sentier dans les bois. L'humeur est bonne, on se chahute, on plaisante. Jusqu'à la cabane du Colon (paumée dans un champ de laitues ou un truc comme ça), ça se passe bien même si la montée n'est pas de tout repos. 


C'est par la suite que ça commence à se compliquer vraiment. La montée est rude et je suis de plus en plus épuisée. Bonne récompense, le temps maussade au départ devient de plus en plus ensoleillé au fur et à mesure que nous montons et que nous dépassons les nuages et le brouillard. Une beauté qui m'échappe un peu tandis que je m'épuise et qu'O. me distance. 


Je continue pourtant même si O. me propose de rebrousser chemin. Pas question de laisser tomber après avoir réussi à monter jusque là... même si bordel, c'est quand qu'on arrive ? On aborde le sommet et moi je commence à avoir le vertige. La pente est rude, j'imagine que si je tombe, je ne m'en sortirais probablement pas dans un bon état, brrrr. Oh tiens, voilà enfin le sommet qui apparait, je me dis qu'il n'y en a plus pour longtemps !


Comme d'habitude, j'ai ultra-tort parce que ça continue de monter encore et encore. O. m'a déjà bien distancée (je lui ai dit qu'il pouvait avancer à son rythme, pour ne pas se fatiguer plus, sinon il m'aurait bien entendu attendue, non mais !) et s'amuse à prendre des photos tandis que moi (la tache bleue), je m’assois toutes les cinq minutes et que je commence à en avoir plein les pieds !


Heureusement, au sommet, la vue est splendide. Une véritable mer de nuages toute cotonneuse et une vue sur Grenoble, le Nord du Vercors, toute la Chartreuse, la Croix de Chamrousse, les lacs Roberts, le lac Bernard, Longet, Claret et aussi le lac Merlat, un truc de fou !




J'en ai vraiment bavé pour cette randonnée mais je n'ai pas regretté car le paysage était magnifique. Lorsque je suis redescendue, j'en ai beaucoup plus bavé à cause de mauvaises chaussures de randonnée qui m'ont laissé des bleus aux orteils (oui oui). Pour que vous puissiez imaginer, j'avais l'impression de taper contre un caillou à chaque pas que je faisais. 


Par la suite, j'ai beaucoup plus pratiqué la randonnée à Clermont-Ferrand. J'ai appris à évaluer mon niveau selon le dénivelé : 100-200 mètres, débutant - 200-300 mètres, débutant avancé ou sportif - 300-500 mètres, ça commence à bien se corser - Au delà de 500 mètres, tu vas en chier. 

Moi, je suis assez bien entraînée pour aller jusqu'à 500 mètres environ. Vous savez quoi ? Cette randonnée est située à 1 000 mètres de dénivelé. Le double de mon niveau après un an et demi d'expérience ! Sur ce coup-là, O. avait carrément surestimé mon niveau (mais bon, pour lui, une rando' à 1 000 mètres de dénivelé, c'est le minimum donc je peux comprendre). 


En tout cas, ce fut une première vraie randonnée (trop) éprouvante qui m'a rappelée qu'on ne prend plaisir à randonner que lorsque le niveau est adapté. 


Si vous voulez en savoir plus...
Itinéraire - Le Grand Colon
Topo et photos Skipass
Topo et photos 2
14 févr. 2012 6 petits nuages

[Littérature] Payer moins cher ses livres : et si c'était vrai... ?

Quand j'étais petite, j'étais une dévoreuse de livres. Je lisais énormément, bien plus que les enfants de mon âge, parfois au point de vivre dans mon petit univers sans laisser les autres s'approcher. La lecture m'a permis de cultiver mon goût pour la création, l'écriture et la littérature en général mais c'est aussi ce qui m'a parfois isolé de mes camarades. J'ai grandi, comme tout le monde, alors j'ai voulu évoluer et j'ai délaissé la lecture au profit d'autres activités. 

Pendant des années, j'ai continué de lire de temps en temps et je me faisais un plaisir de conserver une "bibliothèque" dans ma chambre. J'aimais toujours les livres... mais c'était devenu une activité occasionnelle plus qu'une passion

A droite, ma regrettée bibliothèque durant deux ans
Le naturel revenant au galop, au fur et à mesure, j'ai redécouvert la littérature et je me suis prise de passion pour la bit-lit. J'ai d'abord commencé avec Patricia Briggs que j'avais emprunté à une amie. J'ai apprécié son univers même si j'ai déploré les fautes de traduction de plus en plus fréquentes au fil des tomes ainsi que des passages littéralement coupés ! J'ai acheté des livres à une connaissance et j'ai découvert "Les soeurs de la lune" de Yasmine Galenorn et "Succubus" de Richelle Mead, je suis tombée sous le charme. J'ai aussi aimé faire connaissance avec Dresden, un sorcier qui devrait ravir les fans de Doctor House, dans un autre genre. Aujourd'hui, quand je cherche un nouveau livre, je me tourne vers les éditions Bragelonne (qui regroupe Milady, Milady Graphics et Castelmore) qui ont édités mes derniers coups de cœur.

Pourtant, j'avais oublié qu'aussi bonne que la lecture soit, elle ne l'est pas forcément pour mon porte-monnaie



Ce n'est pas comme si je l'ignorais... je me rappelle encore avoir dépensé tout mon argent de poche (soit pas grand chose) en colonie pour pouvoir acheter des Super Picsou Géant à un copain, un souvenir tragique, n'est-ce-pas ? Aujourd'hui, c'est pire, étant donné que je suis fan des séries "Les soeurs de la lune" et "Succubus", j'achète chaque nouveau tome (une dizaine de tomes pour le moment). De trop nombreuses fois, je suis tentées par d'autres séries. Pour économiser, j'essaye d'opter pour des one-shot, des recueils de nouvelles ou des intégrales mais je pense aussi que je vais sérieusement me remettre à Price Minister, tout simplement.

Il y a quelques années, lorsque je m'étais prise de passion pour la série Roswell, j'avais acheté un grand nombre de livres de la série littéraire éponyme sur Price Minister, souvent pour quelques euros puisqu'ils étaient "d'occasion". Je n'ai jamais été déçue de mes achats et j'apprécie ce système fiable, souvent moins laborieux que Le Bon Coin par exemple. D'ailleurs, rien qu'en regardant pour Succubus, je me rends compte que j'aurais pu acheter certains de mes tomes pour moins de 3 euros, tout comme les Soeurs de la Lune et tant que j'y pense, c'est aussi le cas de Dresden

A force, je pourrais bien devoir me racheter une vraie bibliothèque... ou bien, deux, trois, quatre, autant ne pas s'arrêter en si bon chemin, n'est-ce-pas ?

Si vous voulez en savoir plus sur la bit-lit, je ne suis pas une spécialiste même si j'aime. C'est pourquoi je vous recommande l'article d'Ugly Beauty dans lequel elle présente le genre ainsi que des séries très connues de façon très complète :)

12 févr. 2012 7 petits nuages

We will always love you...

Cette nuit, avant de me coucher, j'ai jeté un dernier regard à ma timeline Twitter... et j'y ai lu que Whitney Houston était morte. J'ai cru à une blague, j'ai vérifié sur Google, ce n'en était pas une, à seulement 48 ans, une chanteuse mythique venait de nous quitter. 

Source
 Je peux vous assurer que ça m'a fait tout drôle et que j'ai aussitôt versé quelques larmes.
Whitney Houston fut une chanteuse de ma génération (si tu es née en 1986 et un peu avant / un peu après) et de celle de mes parents. Pendant les années 80 et 90, elle a connu un succès fulgurant, celui d'une artiste pop - soul capable de te faire pleurer comme de te faire bouger (I'm every women, It's not right but it's okay). J'ai pleuré devant Bodyguard, écouté ses chansons en boucle un nombre incalculable de fois quand j'étais "haute comme trois pommes".

Depuis pas mal d'années, malheureusement, à l'image de pas mal d'artistes de renom, Whitney Houston avait sombré dans l'alcool, la drogue, suivi plusieurs cures de désintoxication et elle donnait une  piteuse image d'elle-même. Un destin terrible quand on sait qu'elle a aussi influencé un grand nombre d'artistes comme Alicia Keys, Beyoncé, Mariah Carey... Elle est décédée à l'âge de 48 ans, de circonstances encore inconnues.



Je n'étais pas une énoooorme fan de Whitney Houston, pourtant ce décès m'a touchée.
J'ai beaucoup écouté cette artiste, je l'appréciais mais ça faisait très longtemps que je n'avais pas écouté un de ses morceaux. Pourtant, quand j'ai lu sa mort, ça m'a fait tout drôle... c'est comme si on m'avait annoncé la mort de Céline Dion par exemple. C'est le genre d'artistes avec lesquels j'ai grandi et dont mes parents étaient fans. Aujourd'hui, et depuis quelques années, ce genre d'artistes dont on apprend la mort, souvent pitoyable (drogue - alcool - overdose), dont on se remémore le succès et le talent que moi, j'ai connu "en vrai". Que "les jeunes", la génération d'après ne comprend pas forcément.

Tout ça me rappelle cette époque ou ma grand-mère, ma mère, les "adultes" me parlaient de ces célébrités qui venaient de mourir, dont je n'avais aucune connaissance, en me racontant combien ces personnes avaient eu du succès "à leur époque". Tout ça m'a rappelé que c'est nous, la génération suivante... maintenant, nos parents, grands-parents commencent à partir... et je suis la génération suivante. Je suis cette génération qui va voir tout ce qui a constitué son enfance, son adolescence partir au fur et à mesure.

Alors, c'est peut-être un peu con parce qu'au final, ces gens je ne les connais pas et ça faisait des lustres que je ne les écoutais quasiment plus. En plus, JE SAIS, y'a des morts plus graves, des peuples assassinés sans que personne ne leur rende hommage en ce moment-même ou même en France des sdf qui meurent quotidiennement... mais voilà, lorsque ces célébrités partent, j'ai l'impression que c'est un peu de mon enfance / adolescence qui part avec.

R.I.P. Whitney Houston 
1963 - 2012  

Copyright REUTERS


D'autres articles à ce sujet...
Plus de détails sur les circonstances de sa mort et hommages
Circonstances - réaction de stars - vidéos
France TV info
Suspicion de noyade pour Whitney Houston retrouvée morte dans sa baignoire
10 févr. 2012 5 petits nuages

[Voyages] Lieux insolites : L'Islande souffle le froid et le chaud dans ma tête

L'Islande... voilà un pays qui m'intrigue autant qu'il m'attire. Ses volcans, ses geysers, ses cascades ou encore ses paysages sauvages à perte de vue sont autant de lieux qui me font rêver.  

Source photo

 L'Islande, c'est aussi un grand nombre de lieux insolites qui vous souffle le chaud et le froid !
Après vous avoir fait frissonné devant le vide que les nageurs de la Devil's Pool des chutes Victoria affrontent, je vous embarque dans une plongée dans des eaux aussi froides que claires, celles de la faille de Silfra.


J'ai découvert la faille de Silfra en visitant un blog, celui de Libelul et son article sur la plongée qu'elle a fait la-bas. La fissure de Silfra est l'un des secrets les mieux gardés d'Islande, elle se situe au sommet de la faille entre l'Europe et l'Amérique. L'eau y est claire comme du cristal et elle fait à peine quelques degrés. Plonger dans les profondeurs de la faille vous donne la sensation d'être en apesanteur, avec jusqu'à 100 mètres de visibilité sous l'eau.

Je dois avouer qu'une telle expérience doit littéralement couper le souffle ! Pour ma part, j'ai fait une fois de la plongée et je n'en ai pas un souvenir super agréable. J'ai du en effet remonter plus tôt que prévu parce que j'ai eu trop mal aux oreilles et que je n'étais pas bien, je crois que j'ai un peu "paniqué". Alors avant d'envisager un tel moment, je pense que je prendrais quelques cours de plongée avant ;)

Vous avez envie d'un peu plus de chaleur ? Rendez-vous au Blue Lagoon dans une eau à 37/39 degrés ! 




Situé à 45 minutes de Reikjavic, le Blue Lagoon vous attend avec ses eaux turquoises sur lesquelles repose des nuages de vapeur provoqués par le choc entre l'air froid environnant et l'eau chauffée à 38 degrés (un rêve).

Ce lieu est l'un des premiers que j'ai découvert de l'Islande, et depuis, je m'émerveille au moindre article, à la moindre photo. Pourtant, il reste très touristique, l'entrée est très chère et il existe des sources chaudes bien plus naturelles et gratuites... mais peu importe, j'en rêve quand même et je pense qu'il y a de quoi.

Tantôt accueillante, tantôt hostile, aussi froide que chaleureuse, l'Islande souffle le froid et le chaud dans ma tête... et vous, vous préféreriez opter pour l'intensité d'une plongée en eaux froides ou le bien-être des sources chaudes ? 

Pour en savoir plus... distribution de liens !

Site officiel - Visit Iceland
Site officiel - Inspired by Iceland (avec une vidéo d'aurores boréales qui me font rêver)
Islande - Le Routard
A voir en Islande - Mon Nuage
L'internaute - Islande
Le Blue Lagoon

Association France - Islande

Voyage en Islande
Une magnifique vidéo Inspired by Iceland avec les plus jolis paysages d'Islande
Plonger dans la faille de Sifra avec Extrême Iceland ou avec Dive is

Iceland slideshow - Trip Advisor
9 févr. 2012 10 petits nuages

[TV] Grey's Anatomy S07E18 : un épisode musical plein d'émotion

Hier, la diffusion de l'épisode musical (Saison 7 épisode 18) de Grey's Anatomy a eu lieu sur TF1... et encore une fois, il m'a fait pleuré à chaudes larmes, alors que je l'avais déjà vu une fois en VOSTFR. En tant que spectatrice plutôt assidue de Grey's Anatomy (j'ai quasiment vu toutes les saisons), cet épisode a remué en moi des souvenirs, des moments de la série et tout un ensemble d'émotions.

(Attention, quelques spoilers se glissent dans les lignes qui suivent)

Dans l'épisode précédent, nous avions quitté le couple Callie - Arizona alors que cette dernière venait de la demander en mariage. "Attention", un bruit de froissement de tôle, un écran blanc.

Dans ce nouvel épisode, nous découvrons que Callie et Arizona viennent d'avoir un accident à  cause d'un camion. Tandis qu'Arizona s'en sort avec quelques contusions, Callie - passée à travers le pare-brises et sans ceinture - est dans un état grave. L'équipe du Seattle Mercy Grey (ou Seattle Mercy Crève pour certains^^) ne sait ni s'ils vont pouvoir sauver Callie, ni si le bébé va survivre.Durant tout cet épisode, nous suivons la lutte des médecins pour la survie de Callie et de son  bébé, le tout rythmé par les chansons interprétées par différents acteurs du casting.

Des chansons-émotions que les vrais fans reconnaîtront...

Cet épisode démarre fort avec l'interprétation de "Chasing cars" de Snow Patrol (Sara Ramirez, Kevin Mc Kidd, Chandra Wilson).


Pourquoi "fort" ? Parce que cette chanson, les "vrais" fans l'ont déjà entendue auparavant, lors d'une des premières morts marquantes de la série, celle de Denis Duquette, le fiancé d'Izzy Stevens.


Première chanson "hommage" aux anciennes saisons de Grey's Anatomy... mais certainement pas la seule : on retrouve ainsi "How to save a life" du groupe The Fray, "Grace" de Kate Havnevik mais aussi "Breathe" de Anna Nalick qui fait référence à l'épisode dans lequel Mérédith opère un homme qui a un obus dans le ventre, un homme de la brigade de déminage la soutient et prend le relai à la fin... l'obus explose à peine une minute après. 


Si vous l'ignoriez, comme vous pouvez le constater, ces chansons, en plus d'être admirablement bien interprétées, évoquent le passif des personnages que nous connaissons bien.

La série "Grey's Anatomy" parle d'hommes et de femmes, de médecins et de leurs histoires d'amitié, de cul et de couple... mais aussi de la vie et de la mort, du lien fragile qu'il peut y avoir entre l'un et l'autre, des tragédies aussi douloureuses qu'imprévisibles. Lorsque les premières notes de "Chasing Cars" se sont fait entendre, ça m'a remuée de manière assez surprenante... tout à coup, cette série, cette fiction, elle me parlait de ma vie à moi, de nos vies à nous. Comme un hommage à la série et à ses fans.

Des acteurs qui révèlent leur talent pour le chant !


Si le choix des chansons était important, le talent des acteurs a merveilleusement bien porté les émotions. J'ai découvert une Sara Ramirez (Callie) énormément douée, avec une voix mélodieuse, profonde, capable de faire passer des émotions comme la peine, la peur, l'espoir, la joie ! Sa voix est un pur bonheur et je l'ai trouvée étrangement resplendissante dans cet épisode.


Si la majorité du casting s'est contentée d'interventions discrètes, Kevin Mc Kidd (Owen) a fait montre d'un talent inattendu à pousser la chansonnette, avec une voix grave aux accords chauds et entraînants. J'ai vraiment aimé sa prestation, à la fois mélancolique et pleine d'énergie, puissante.

Un bel épisode ?

Cet épisode était un pari risqué et il avait de quoi déstabiliser. Comment mêler comédie musicale et drame hospitalier, comment faire intervenir les différents personnages ? Étant donné que Callie est "entre la vie et la mort", on peut en déduire que ces chansons sont la production de son imagination, ça reste "plausible" en quelque sorte. De plus, c'est un des rares épisodes de Grey's Anatomy qui ne comporte qu'une seule intrigue : comment sauver Callie et son bébé. Alors que la plupart des épisodes ont plusieurs intrigues (histoires avec les patients - couples - conflits), les chansons ont su donner de la matière à celui-ci qui n'en comportait qu'une seule.

Pour ma part, et c'est là une réaction de pure fan qui pleure devant ses séries préférées, j'ai adoré cet épisode. J'ai adoré découvrir la voix de Sara Ramirez et celle des autres acteurs et j'ai adoré qu'on me rappelle à quel point cette série peut être tour à tour entraînante, dramatique, triste, pleine d'espoir et de désespoir, tragique et heureuse... comme l'est la vie.

D'ailleurs, je vous laisse avec cette dernière chanson interprétée par une Sara Ramirez (parfois un peu trop) enthousiaste... et n'hésitez-pas à me faire part de vos avis, j'ai l'impression qu'ils seront très variés :)


 

Chansons de l'épisode
“Breathe (2am)” by Anna Nalick
“Chasing Cars” by Snow Patrol
“Grace” by Kate Havnevik
“How to Save a Life” by The Fray
“Running on Sunshine” by Jesus Jackson
“How We Operate” by Gomez
“The Story” by Brandi Carlile
“Cosy in the Rocket” by Psapp
8 févr. 2012 8 petits nuages

[Ecologie] J'ai testé le co-voiturage !

Après vous avoir parlé du couchsurfing, qui permet d'être hébergé gratuitement pendant vos voyages sous certaines "conditions", je vous présente un autre bon plan pour voyager moins cher : le covoiturage !


J'ai testé le covoiturage pour la première fois lorsque j'ai déménagé à plusieurs centaines de kilomètres de mon domicile il y a deux ans et demi. Je n'avais ni permis, ni voiture, ni conducteur : il me fallait trouver une solution et j'ai pensé au covoiturage. J'ai réussi à trouver un co-voitureur qui a accepté de me prendre avec mon énorme carton (contenant un ordinateur et mes papiers) et plusieurs sacs.

Le co-voiturage, comment ça fonctionne ? 
Le co-voiturage existe depuis un bon bout de temps, il s'agit tout simplement de partager le trajet avec d'autres personnes plutôt que de voyager chacun de son coté. Par exemple, si une copine habite à coté de chez toi et qu'elle bosse dans la même boite que toi, covoiturer, c'est prendre un véhicule plutôt que deux.

De mon côté, je vais vous parler du covoiturage entre "inconnus" : partager un trajet commun avec d'autres personnes que l'on ne connait pas, pour une destination donnée. Pour ma part, j'utilise le site http://www.covoiturage.fr/ qui permet de rechercher facilement les personnes qui proposent un trajet nous intéressant. Sur leur fiche, on peut voir leur évaluation, les avis des autres, le nombre de trajets effectués... Si on est intéressé, il faut contacter la personne pour "réserver" une place. Le jour venu, on se rejoint à un point de RDV donné, le prix est déjà défini, on paie à la fin du trajet.

Pourquoi avoir recours au covoiturage ?
- Moins cher : on partage les frais d'essence, idéal pour les longs trajets
- Plus convivial : on discute, on fait connaissance, on rencontre des gens
- Pratique dans certaines situations : par exemple, quand on a un animal ou des choses à transporter, une destination particulière...
- Plus écologique : En partageant un même trajet, on évite d'utiliser plusieurs voitures et on consomme moins


C'est vraiment aussi simple et sur le covoiturage ?
En pratique, ça reste simple, on cherche un trajet, on en trouve un, on réserve. Pour le moment, je n'ai jamais eu aucun co-voitureur qui m'aurait "lâché" au dernier moment, en général les gens sont fiables. Le covoiturage m'a permis de déménager et de payer moins cher à plusieurs reprises.

Néanmoins, il y a quelques "inconvénients" :
- On ne peut pas toujours prévoir la durée du trajet : il m'est arrivé de faire un trajet en 8/9 heures à la place de 6 heures parce qu'on avait eu des bouchons et qu'on avait du attendre deux co-voitureurs, par exemple.
- On ne peut pas prévoir comment ça va se passer et dans quel véhicule on va voyager : autant j'ai voyagé dans des véhicules spacieux, autant je me suis déjà retrouvée quasi coincée entre une porte et une valise. Pareil, j'ai pu échanger de manière très sympathique avec des conducteurs et passagers et avec d'autres, on s'est à peine parlés.
- La plupart du temps, on te dépose à cause d'une gare ou autre mais quand c'est à Paris, les points de RDV sont souvent en banlieue et c'est des fois super contraignant de devoir faire 30 minutes de trajet pour aller trouver son covoiturage. 

Au final, j'ai eu quelques expériences moyennes en covoiturage et des très bonnes mais jamais de mauvaises. C'est un moyen qui peut s'avérer pratique, économique et écologique quand on se déplace seul(e) et qu'on a pas forcément de gros impératifs, genre en allant chez la famille. Par contre, ce n'est pas forcément la meilleure solution si on a des impératifs d'horaires, par exemple.

Et vous, vous avez testé le covoiturage ?
6 févr. 2012 9 petits nuages

[Littérature] C'est lundi, que lisez-vous ? #2

Voilà quelques temps que je n'avais pas participé au rendez-vous "C'est lundi, que lisez-vous ?" lancé par Galleane mais la voilà de retour !


La semaine passée et cette semaine, je lis... Philtres et Potions, éditions Milady


J'avais été attirée par la couverture de "Philtres et Potions", très jolie. Il s'agit d'un recueil de nouvelles écrit par des grands noms de la bit-lit : Patricia Briggs, Jim Butcher, Rachel Caine, Karen Chance, P.N. Elrod, Charlaine Harris, Faith Hunter, Caitlin Kittredge et Jenna Maclaine.

J'en suis à la deuxième nouvelle et pour l'instant, j'apprécie la lecture. Je vous en parlerai quand j'aurais fini ce recueil mais j'aime le style en tout cas ! Mon goût pour le style de Jim Butcher se confirme, par la même occasion.Vous pouvez commencer à lire gratuitement ce recueil sur Amazon.

La semaine prochaine, je lirai... Corbeau, L'intégrale de Patricia Briggs


Je recherchais un "one-shot" et je suis tombée sur "Corbeau L'intégrale". J'ai pu lire plusieurs Mercy Thompson et j'apprécie le style de Patricia Briggs, je me suis dit que je ne risquais pas grand chose. Si je finis le recueil cette semaine, j'enchaînerai sur celui-là :)
Vous pouvez commencer à lire ce roman gratuitement sur Amazon

Et vous, que lisez-vous ?
5 févr. 2012 10 petits nuages

[Voyages] Quelque part en France : Destination soleil à Antibes !

Il y a deux ans, lorsque mon ex V. m'a proposé de partir en vacances ensemble, j'ai dit "banco". J'avais depuis longtemps envie de vacances à la mer et de visiter le Marineland d'Antibes, je lui ai donc proposé "et pourquoi pas Antibes ?".


  • Ou loger ? 
J'ai commencé les recherches sur internet concernant les campings en combinant ses envies et les miennes : un camping pas trop loin de la mer, avec une piscine et pas trop cher. Nous avons fini par opter pour un camping à Villeneuve-Loubet : le Parc des Maurettes. En effet, il offrait le meilleur rapport qualité / prix avec un espace relaxation : sauna, hammam, spa de nage à contre-courant, jacuzzi, le tout en libre accès.




Nous n'avons pas regretté ce choix, le camping est situé à 5 minutes à pied d'un supermarché et de la plage (une plage de galets, j'avoue que j'ai eu du mal à m'y faire), l'accueil était bon, l'endroit très joli et fleuri... Je recommande vraiment ce camping à toutes les personnes qui sont à la recherche d’un lieu tranquille mais convivial, à des tarifs raisonnables et offrant un très bon rapport qualité-prix. Aussi, je pense que ce n’est pas un camping fait pour les familles ou les jeunes de 18-20 ans, il n’y avait aucune animation prévue par exemple. Enfin, il y a de quoi faire avec le centre commercial pas très loin et la zone portuaire.

  • Qu'est-ce qu'on a fait ? 
On a passé un peu de temps sur Villeneuve-Loubet pour aller à la plage ou se restaurer. J'ai ENFIN pu visiter le Marineland d'Antibes et voir des "épaulards" en vrai, ils sont magnifiques.


Nous avons passé une bonne journée la-bas même si les objets sont vite chers et qu'il vaut mieux penser à prendre sa propre nourriture. Nous avions aussi pris un pass pour le parc de toboggans aquatiques Aquasplash, juste à côté, et j'ai été déçue. Au final, on a fait les toboggans & co en une demie-journée et surtout, j'ai trouvé l'hygiène déplorable, particulièrement dans les toilettes dans lesquels on est censé marcher pieds nus (pas de chaussures à l'intérieur).


Nous avons été à Nice, c'est à une heure en train. Une belle ville que j'ai pris plaisir à visiter rapidement, néanmoins un peu trop "grande ville" à mon goût pour y passer ses vacances.

Nous avons aussi été dans la célèbre ville de Grasse et la parfumerie Molinard. C'est simple, toutes les parfumeries proposent des visites gratuites la-bas et vous pouvez aussi faire votre propre parfum pour un prix de 40 euros environ l'atelier.

Au final, je n'ai pas regretté ce séjour très "sea and sun", Antibes est une chouette ville et il y a de nombreuses choses à faire à proximité. J'avais peur des prix connus pour être chers dans le Sud et on s'en est sortis plutôt pas mal en achetant la plupart de notre nourriture au supermarché. Nous avons testé deux restaurants qui étaient bons et à prix abordables. Je pense que j'y retournerai avec plaisir si l'occasion se présentait, pour séjourner à nouveau au Parc des Maurettes dont je garde un souvenir excellent.

Vous avez prévu quoi pour vos prochaines vacances à la mer ?

En savoir plus
Antibes- Mon Nuage
Villeneuve-Loubet - Mon Nuage
 
;