12 févr. 2012

We will always love you...

Cette nuit, avant de me coucher, j'ai jeté un dernier regard à ma timeline Twitter... et j'y ai lu que Whitney Houston était morte. J'ai cru à une blague, j'ai vérifié sur Google, ce n'en était pas une, à seulement 48 ans, une chanteuse mythique venait de nous quitter. 

Source
 Je peux vous assurer que ça m'a fait tout drôle et que j'ai aussitôt versé quelques larmes.
Whitney Houston fut une chanteuse de ma génération (si tu es née en 1986 et un peu avant / un peu après) et de celle de mes parents. Pendant les années 80 et 90, elle a connu un succès fulgurant, celui d'une artiste pop - soul capable de te faire pleurer comme de te faire bouger (I'm every women, It's not right but it's okay). J'ai pleuré devant Bodyguard, écouté ses chansons en boucle un nombre incalculable de fois quand j'étais "haute comme trois pommes".

Depuis pas mal d'années, malheureusement, à l'image de pas mal d'artistes de renom, Whitney Houston avait sombré dans l'alcool, la drogue, suivi plusieurs cures de désintoxication et elle donnait une  piteuse image d'elle-même. Un destin terrible quand on sait qu'elle a aussi influencé un grand nombre d'artistes comme Alicia Keys, Beyoncé, Mariah Carey... Elle est décédée à l'âge de 48 ans, de circonstances encore inconnues.



Je n'étais pas une énoooorme fan de Whitney Houston, pourtant ce décès m'a touchée.
J'ai beaucoup écouté cette artiste, je l'appréciais mais ça faisait très longtemps que je n'avais pas écouté un de ses morceaux. Pourtant, quand j'ai lu sa mort, ça m'a fait tout drôle... c'est comme si on m'avait annoncé la mort de Céline Dion par exemple. C'est le genre d'artistes avec lesquels j'ai grandi et dont mes parents étaient fans. Aujourd'hui, et depuis quelques années, ce genre d'artistes dont on apprend la mort, souvent pitoyable (drogue - alcool - overdose), dont on se remémore le succès et le talent que moi, j'ai connu "en vrai". Que "les jeunes", la génération d'après ne comprend pas forcément.

Tout ça me rappelle cette époque ou ma grand-mère, ma mère, les "adultes" me parlaient de ces célébrités qui venaient de mourir, dont je n'avais aucune connaissance, en me racontant combien ces personnes avaient eu du succès "à leur époque". Tout ça m'a rappelé que c'est nous, la génération suivante... maintenant, nos parents, grands-parents commencent à partir... et je suis la génération suivante. Je suis cette génération qui va voir tout ce qui a constitué son enfance, son adolescence partir au fur et à mesure.

Alors, c'est peut-être un peu con parce qu'au final, ces gens je ne les connais pas et ça faisait des lustres que je ne les écoutais quasiment plus. En plus, JE SAIS, y'a des morts plus graves, des peuples assassinés sans que personne ne leur rende hommage en ce moment-même ou même en France des sdf qui meurent quotidiennement... mais voilà, lorsque ces célébrités partent, j'ai l'impression que c'est un peu de mon enfance / adolescence qui part avec.

R.I.P. Whitney Houston 
1963 - 2012  

Copyright REUTERS


D'autres articles à ce sujet...
Plus de détails sur les circonstances de sa mort et hommages
Circonstances - réaction de stars - vidéos
France TV info
Suspicion de noyade pour Whitney Houston retrouvée morte dans sa baignoire

7 petits nuages:

Magali a dit…

C'est sur ça fait toujours un petit quelque chose.
C'est surtout le fait de sentir grandir, de voir que ça y est ceux qui ont formé notre jeunesse, s'en vont.

Tara a dit…

Magali : exactement ça ! Et ça fait forcément écho quand certains membres de la famille qui l'aimaient sont partis eux aussi...

Hylyirio a dit…

personnellement, ce que je trouve hallucinant, c'est que beaucoup disent qu'on ne s'y attendait pas, qu'on est étonné..µ.
ces dernières années, sa déchéance a pourtant fait la une de la presse quelle qu'elle soit.. elle même le reconnaissait, donc pour moi, c'était prévisible...


en dehors de ça, j'adore la voix qu'elle avait, et c'est vrai qu'elle a marqué beaucoup de monde

Beauteetc a dit…

C'est exactement le même ressenti que j'ai quand des stars des années 90 nous quitte.
Un peu comme si je n'étais pas touchée des décès de la génération passée.
Un peu comme si les personnes dont j'ai été "fan" [Ou pas, en l'occurance, chanter I will always love you devant mon miroir en révant à Kevin Costner] ne pouvaient pas mourir.

Mia in Terra Latina a dit…

C'est exactement ce que j'ai pensé. Nous allons devenir des dinosaures et notre monde va un jour disparaître... ;'(

Tara a dit…

Je pense qu'on ne s'y "attendait pas" car on ne parlait plus beaucoup d'elle. Moi-même, je n'en avais pas beaucoup entendu parler depuis un très loooong moment !
Donc, je pense que c'est surtout à ce retour sous les projecteurs qu'on ne s'attendait...

Tara a dit…

Beauteetc : Et malheureusement elles le peuvent :(
Mia in Terra Latina : arrêteeeeee tu vas me faire déprimer -_-' Non non non je ne suis pas (encore) un dinosaure !

 
;