23 mai 2012

La réduction mammaire, j'y pense...


Depuis toujours, j’ai de la poitrine. Beaucoup de poitrine. Plus que la plupart des filles que je connais. Et même après tout ce temps, cette grosse poitrine, je ne l’aime pas, je ne la trouve pas belle. Sauf que là, c’est encore pire, car j’ai l’impression qu’en plus de ne pas me plaire, elle commence à peser sur ma santé. Et c’est là que se pose la question de l’opération de réduction mammaire.


Je crois que mon dos en a plein le dos…

Ça a commencé par des fourmillements dans l’omoplate, en un point précis, de temps en temps. J’ai une légère scoliose donc ça ne m’a pas trop étonnée. Et puis on m’a expliqué que c’était sûrement un nerf qui se froissait un peu de temps en temps, rien de grave.

Puis c’était des tensions un peu diffuses, plus concentrées sur l’omoplate, de temps en temps toujours. Je me disais, ah aujourd’hui ça ne va pas être un bon jour. Je sentais la différence avec une simple douleur de fatigue, la douleur nerveuse est plus « fourmillante ». Enfin, j’ai pas vérifié tout ça mais c’est comme ça que je le ressens, je sens une tension, comme une irritation et une hyper-sensibilité dans la peau. Et je sais que c’est nerveux et que ça partira pas de la journée, probablement. Mais encore ici, pas bien grave.

Et puis là, ça fait une semaine que j’ai mal dans tout le haut du dos tous les jours. Que ça m’irrite et que ça me déconcentre. Que je travaille avec ça dans le dos, à avoir simplement envie de tout enlever et de m’allonger dans un bon lit. Le matin, je me lève et parfois j’ai déjà mal. D’autres fois, ça arrive un peu plus tard, mais ça arrive toujours. Le fait que je dors tout le temps dans un clic-clac ne doit pas aider (et que je me couche tous les jours à 3 h du mat’ car trop de trucs à faire)…

Une série de Avant / Après - Source

Et je me dis qu’il va peut-être falloir que je la fasse, cette réduction mammaire

J’ai été voir un médecin à ce sujet pour la première fois vers mes 17 ans. On m’a expliqué différents trucs. Comment ça se passait une réduction mammaire (remonter le sein et enlever de la graisse).  L’attente, déjà, est de un an si tu passes par une clinique publique (remboursée par la sécu’). Si tu passes par le privé, c’est deux-trois mois mais tu douilles deux-trois mille euros (il me semble). 

Quand tu te fais opérer, tu dois attendre environ un an avant que l’effet final se stabilise, même si les résultats seront visibles immédiatement. Les premières semaines, au moins, il faut éviter de porter du lourd (forcément). Par la suite, tu peux prendre du poids mais si tu en perds, ça peut poser problème. Question de maintien il me semble. Donc, quand tu fais l’opération, il faut que tu aies un poids stable sous peine de souffrir pour rien à long terme. 

Niveau cicatrices, maintenant c’est plus aussi gênant. Puis moi, je m’en fous. Enfin, pour faire l’opération, il faut en passer par une anesthésie générale. Et ça, j’aime pas. J’ai jamais fait, mais ça me fait flipper.

Bref, je me suis renseignée mais je ne l’ai pas fait. Niveau poids, je ne m’aime pas et on ne peut pas dire que je sois stable. J’ai peur de l’anesthésie générale. Je ne peux pas me permettre d’être en galère niveau mobilité pendant trois mois. Et puis, je peux m’en passer hein… sauf que je n’en suis pas si sûre. Et si ces problèmes de dos empiraient ? Si la douleur devient chronique ?

La réduction mammaire, j’y pense… mais pour l’instant, je ne la vois pas comme une solution. Plus comme l’échange d’un lourd problème contre un problème un peu plus léger. Alors que je rêve que de ça, de perdre de la poitrine. Mais je flippe devant les contraintes en fait.

Est-ce que vous avez des expériences de ce côté-là à partager avec moi ?  

16 petits nuages:

Sia a dit…

Ma mère l'a fait, mais une fois qu'elle a été sûre de ne plus faire d'enfant. Evidemment elle revis, et ça c'est bien passé. Mais pense bien pour toi qu'une grossesse te remettrais dans le même état que maintenant.
Je ne sais pas si tu vas trouver ça indiscret mais quelle taille de soutien-gorge tu portes ?

Tara a dit…

Coucou
Ah oui, tu fais bien de me le préciser pour la grossesse. Même si pour l'instant c'est pas ds mes projets. Et sinon, bonnet G-H ...

Sia a dit…

ouaou, respect ! je suis à D avec une scoliose, et c'est dur, donc je comprends parfaitement tes douleurs...
ça vaut peut-être le coup que tu le fasses maintenant et (si besoin) après la grossesse (si grossesse). mais bon, faut passer au dessus de la peur de l'anesthésie ! :)

Tête de Litote a dit…

Je ne peux que comprendre ta douleur, je fais un bon double D, voir E selon les modèles de soutif, et ce depuis mes 16-17 ans. En plus d'être douloureux au niveau physiologique, ça m'a cause pas mal de problèmes au niveau psychologique aussi (beaucoup de railleries et de garçons stupides...) J'ai pensé quelques fois à une réduction mammaire, mais je me suis finalement habituée à cette poitrine et je pense qu'en fin de compte elle restera comme elle est, puisque c'est un détail qui fait partie de moi maintenant et qui fait de moi ce que je suis. :)

Morgane a dit…

Moi je pense que le "danger" quand on fait une réduction mammaire c'est de réduire trop parce qu'on en a marre et qu'après on se dit qu'on la voudrai un peu plus grosse finalement...

10tubes a dit…

Coucou.
J'ai 30 ans et la première demande faite pour me faire réduire les seins à été faite quand j'en avais 16. Refusée. Comme les 2 autres fois suivantes. J'ai refait une demande il y a 2 mois et ça y'est, c'est tout bon, je vais me faire opérer d'ici cet automne.

Je te comprends ô combien :)

Cec a dit…

Moi je l'ai fait, il y a presque 3 ans maintenant. Sans avoir eu mes enfants avant, sans avoir un poid particulierement stable... En fait, l'obligation de stabilité, c'est seulement la 1ère année, le temps que les tissus se remettent en place. Après, comme pour n'importe quelle poitrine, ça évolue, et c'est normal, il n'y a aucune différence. Mon chirurgien m'avait conseillé de perdre 5 kilos avant l'opération, parce que, sans la poitrine pour "cacher", on voit encore plus le ventre, mais sinon, rien de spécial à signaler.

Ce qu'il faut savoir c'est que dans le public, tu peux attendre un an comme tu peux attendre 2 mois, c'est assez aléatoire en fait! Le mieux, c'est de trouver le médecin en qui tu as confiance, et qui te conseillera bien sur la préparation, l'opération, la "quantité" et le suivi. Quitte à attendre un peu la date de l'opération. Et d'éviter de payer tellement plus cher pour une clinique où le service sera le meme!

Les suites de l'opération sont minimes : genée pendant 2 à 3 semaines à cause des cicatrices, et sinon, c'est plutot une question de récupérer de l'anesthésie générale! Perso j'ai repris une vie normale après 2 semaines, et le sport après 4.

Enfin, en ce qui me concerne, c'était autant un probleme psy que physique, et je ne regrette pas une seconde, ça a changé ma vie! Mais si pour toi, le souci n'est que physique, il y a des tonnes de choses à essayer avant d'en arriver à la réduction...

Tara a dit…

Cec : C'est d'abord un problème physique. Parce que même si je perdais du poids, à moins d'en perdre énormément j'aurais toujours de vraiment gros seins. Le poids que je devrais avoir pour être bien c'est 68 kilos, et déjà à ce poids-là j'avais de gros seins ;) merci de ton témoignage !

10tubes : oh super chouette pour toi :)

Morgane : En même temps, le chirurgien ne peut pas faire de miracles, il ne va pas m'en enlever au point que je n'en ai plus du tout (faut rester "proportionnel" aussi et puis je pense que ce serait trop dangereux ;) )

Tête de Litote : oh ça les moqueries je connais, j'ai été très tot pubère aussi donc bon... ms maintenant ça va !

Anonyme a dit…

Pour ce que dis Morgane il n'y a pas de soucis les chirurgiens ont l'habitude et ils sauront te conseiller sur la "bonne" taille. J'ai fait cette opération à mes 18 ans (j'étais très complexée par ma poitrine et c'était un problème récurant dans ma famille)et je n'ai jamais regretté.
Je n'ai pas attendu un an pour passer sur le billard (il a dû s'écouler un truc comme 6 mois entre le premier rdv et la dite opération sachant qu'elle a été reportée une fois car j'étais un peu malade).
Par contre, un des aspects dont n'as pas parlé c'est qu'il peut y avoir une perte de sensibilité.
Perso je n'ai jamais regretté, je me suis sentie tellement mieux après ! Et ce n'est pas une opération très douloureuse. Pareil niveau post-opératoire ce n'est pas super contraignant de toute façon tu sens vite quand il ne faut pas forcer parce que ça tire sur les points.

Tara a dit…

Anonyme : je ne me rappelais plus pr la perte de sensibilité. Mais bon de toute façon je sens pas grand chose de ce côté là donc bon... :/

Samarian a dit…

Une de mes meilleurs amie l'a fait et pour elle c'est une renaissance. Je suis certaine qu'elle te dirait de foncer.

Olympe a dit…

Coucou, je me suis fait opérer il y a de cela 4ans (j'avais 20ans) et je ne l'ai jamais regretté.J'ai toujours été fine mais avec une grosse poitrine (bonnet E), et j'avais mal au dos comme toi. Je me suis fait opérer dans le privé, et c'est vrai que ça m'a coûté 2000 euros pour la chirurgienne + 300 euros pour l'anesthésiste (+ frais supplémentaires comme les médocs, les examens etc..). J'avais économisé pendant pas mal de temps pour me payer ça. Mais crois moi je ne regrette pas une seul instant de l'avoir fait.Ma vie a littéralement changé, bon j'ai du refaire ma garde-robe (mais on ne va pas se plaindre ;-)) et c'est tellement génial de se sentir féminine, d'avoir des vrais seins et non des mamelles de vache!! Avant j'avais tendance à cacher ma poitrine, maintenant j'aime la mettre en valeur, et ma silhouette est beaucoup + harmonieuse ainsi.
Je peux également faire du sport.

Les inconvénients, c'est oui qu'il faut se faire assister les premières semaines, la perte de sensibilité, et également le fait que pendant 2ans tu ne peux pas exposer tes seins au soleil (genre en bikini, sinon les cicatrices deviennent brunes) ou alors avec beaucoup de crème solaire, et c'est vrai que les cicatrices se voient encore un peu pour ma part (elles sont blanches mais ça se voit surtout au "bout").

Après niveau poids, il faut être stable, ne pas prendre /perdre + de 2 ou 5kilos je crois (de toute manière, ton chirurgien t'expliquera tout ça).

Ensuite, pour les enfants, ca ne pose aucun problème pour l'allaitement, les techniques médicales ont évolué en ce sens.

C'était également ma première opé, c'est vrai que c'est stressant, alors l'essentiel, que tu choisisses de te faire opérer dans le public ou dans le privé, c'est de choisir un / une chirurgien (ne) en qui tu as confiance, c'est primordial !

Voilà mon expérience, et je ne peux que t'encourager maintenant car avec le temps ce sera encore pire, et si tu n'as pas encore d'enfants... (Bon moi j'ai peur d'avoir une grossesse et que ça change ma taille de seins...).

Pour te dire à quel point ça a changé ma vie, c'est que maintenant mes seins, c'est la partie de mon corps que je préfère. Et puis ça m'a donné + confiance en moi pour certaines choses, ça m'a permis de m'aimer, et mes rapports avec les hommes ont également changé (même si certains regrettent cette diminution par rapport à certains avantages que cela procurait), en tout cas tous ont accepté mon choix :).

Tara a dit…

Olympe : merci pour ton long témoignage très très intéressant :)

Olivia a dit…

J'ai de la chance de ne pas avoir ce problème. J'ai une grosse poitrine mais j'ai un très grand dos dc jamais mal
En revanche ma tante l'a fait et la cicatrice a disparu au bout de deux an (attention au soleil c'est tout). Le résultat est super naturel et la forme très belle.
Le plus important dans la vie c'est de ne pas souffrir alors n'hesites pas à faire l'opération ^^
et courage

cocow a dit…

Bonjour a tous ! aujourd'hui jai eu le tout premier rendez vous avec le chirurgien, et j'avoue que je suis tres contente de lavoir rencontrer. Meme si jai peur de loperation. jattend le 2eme rdv pour en savoir plus, car moi jai un soucis, cest que je fume. et il ma dit darreter sinon il ne moperer pas.. et sa jai peur de ne pas y arriver ...

Sara a dit…

bonjour;
L'opération de réduction mammaire est la meilleur solution pour les problèmes causés par les grosses seins et ses résultats sont garantis c'est pour cela je conseil chaque femmes qui souffre de ce problème...

 
;