21 oct. 2012

Cinquante nuances de Grey : de quoi ça parle vraiment ?

J'avais lu une news sur ce livre et je m'étais dit "il faudra que je lise". Mais sans tout ce "tapage médiatique" autour de "Cinquante nuances de Grey" ( ou "50 shades of Grey" en VO), j'aurais probablement zappé. Et pourtant, me voilà après avoir lu le bouquin en une soirée. Mais au final, de quoi ce bouquin parle VRAIMENT ? 


A la base, une fanfiction de Twilight

Eh oui, ce livre, à la base, c'est une fanfiction écrite par E.L. James qui s'appelait "Master of the Universe" et mettait donc en scène notre couple préféré (ou pas) Bella et Edward. Pour ceux qui ne connaissent pas, pour résumer grossièrement, la fanfiction consiste à reprendre des personnages de fiction existants pour les mettre en scène dans son propre univers. Par exemple, on pourrait écrire une fanfiction dans laquelle Elena serait en couple avec Damon et pas Stefan. Mais une "fanficeuse chiante" vous en dit plus sur le sujet en commentaires^^ Dans "Master of the Universe", Bella devient donc étudiante en fin d'études potiche et sans expérience et Edward est un milliardaire beau, et sublime, et sublimement beau.

L'auteure s'est donc d'abord lancée en auto-édition et ce n'est qu'après que la version initiale, Master of the Universe, ait trouvé le succès (sur liseuse électronique) qu'on lui a proposé un contrat d'édition. Cinquante nuances de Grey est donc une adaptation de l'adaptation de Twilight, pour résumer. Et, selon les témoignages de personnes qui ont lu "Master of the Universe" puis "50 shades of Grey", seuls les prénoms auraient été changés.

Ce qui retient l'attention : une histoire de SM

Bon, je ne vais pas vous spoiler en disant ça, mais l'histoire raconte donc celle de Ana, jeune étudiante de 21 ans vierge, et de Christian, business man beau et séducteur. Très vite, Ana apprend la vérité au sujet de Christian : c'est un dominateur dans la vie mais aussi au lit, il est en effet adepte du SM (sado-masochisme) et ne vit les relations intime que de cette manière, lui en tant que dominant et ses partenaires en tant que soumises.

J'étais assez étonnée qu'on parle tellement d'un livre sur le SM qu'il devienne normal de dire qu'on l'a lu. Mais après lecture, je comprends mieux comment ce bouquin a pu en arriver là. Les principes fondamentaux du SM y sont retranscrits, certains instruments aussi mais au final, tout ça reste très soft. Peu de scènes se passent dans la chambre spéciale (la "Chambre Rouge de la Douleur", plus cliché tu meurs), la plupart ressemblent plus à des descriptions un peu épicées, et tout est un peu "glamourisé" comme dirait une bonne amie. En gros, l'héroïne se fait surtout prendre comme ci et comme ça, à la limite du mauvais porno.

On ne rentre pas tellement dans le cœur du sujet pour ce premier tome et le SM est davantage montré comme un moyen de blesser des blessures pour Christian (mais lesquelles ? On l'ignore pour le moment) et comme un moyen de réussir à conquérir l'homme qu'elle aime pour Ana. L'aspect parfois "borderline" ou extrême du SM n'est pas montré, au final, on reste dans du vague, du politiquement correct, pas de quoi fouetter un chat.

Ce que c'est : une histoire "d'amour" et de sexe

Au final, Cinquante nuances de Grey, ce n'est rien que ça. Une histoire d'amour et de sexe. LARGEMENT "glamourisé". Par exemple, que dire des orgasmes successifs de l'héroïne dès son premier rapport ? Ou encore de la façon dont elle se laisse choper après 21 ans d'abstinence ? C'est là qu'on voit la ressemblance avec Twilight, rappelez-vous, quand Bella apprend que Edward est un vampire, elle a, allez, trois secondes d'hésitation et c'est parti pour du "je t'aime pour la vie, je te suivrai n'importe ou et  n'importe comment".


Pas mal de choses m'ont déplu, notamment le nombre de "Merde" dans le livre, je trouve que la vulgarité est souvent utilisée à mauvais escient et qu'elle fait parfois tache :

— Tu es très belle, Anastasia. J'ai hâte d'être en toi. Ben merde alors. Quels mots. Quel séducteur. J'en ai le souffle coupé.

Et non... ce n'est pas de l'ironie, elle est sérieuse. Par contre, à d'autres moments, elle fait mouche et ajoute une saveur particulière à une phrase :

Je suis debout face au lit. Assis à côté de moi, il baisse doucement mon pantalon. Il le remonte et le redescend à volonté comme la petite culotte d'une pute, me fait remarquer ma conscience amèrement, à qui je dis d'aller se faire foutre.

En fait, c'est aussi le souci, tout est raconté à la première personne et la jeune Ana s'exprime de façon assez "pauvre" en général. Florilège des meilleures citations : 


Il sourit, découvrant des dents si blanches et si parfaites que j'en ai le souffle coupé.

Je devrais d'ailleurs être en train de réviser en ce moment même, plutôt que d'être exposée à votre regard pénétrant dans votre bureau grandiose, luxueux et stérile.

Quand ses mains se posent sur mes épaules, j'en ai le souffle coupé.

Oh mon Dieu. Le regard rêveur de Christian Grey

Je rougis de l'impudence de ma déesse intérieure, qui danse comme une folle en jupe hawaïenne rouge rien qu'à l'idée de lui appartenir.
Bref, je dirais que "Cinquantes nuances de Grey", c'est surtout un livre pour ceux qui aiment les romans d'amour et celles qui ont envie de découvrir un univers (le SM) qu'elles ne connaissent pas. Pour celles qui ne veulent ni l'un ni l'autre, je le déconseille. Et pour ceux qui pensaient trouver enfin un roman qui aborde le SM dans ces aspects sexuels et non sexuels, ce livre ressemblera à une vaste blague. 

Pour ma part, je vais lire les deux autres tomes, je pense. Certaines invraisemblances m'ont vraiment fait halluciner... mais on trouve tout de même certains bons éléments. Et j'avoue avoir la curiosité de voir si le style et le fond vont s'améliorer, comme ça peut être le cas parfois.

Et vous, l'avez-vous lu ? Allez-vous le lire ?   

Et si  vous n'en avez pas eu assez avec ma chronique-roman, jetez un oeil à cet article et celui-ci qui résument bien mon avis^^

11 petits nuages:

Mariposa a dit…

Pour ma part, je ne dépenserai pas mes sous à l'acheter... mais comme ma Best a craqué, je finirai par le lire, histoire de me faire ma propre idée

Seraf a dit…

I disagree.

Une fanfic c'est pas forcement reprendre des persos dans son univers. Ca c'est un type particulier de fanfic, les AU (pour alternative universe).

La majoritié des fanfics essaient de coller au canon, pour imaginer une suite, ou encore pour expliquer un element passé ou suggéré de l'histoire originelle.

Bon après y'a les ooc aussi , et plein de nuances. La fanfic, c'est surtout une oeuvre de fan, sur un theme donné.

Signé Seraf' la fanficceuse chiante

Tara a dit…

Mariposa : j'ai pas non plus dépensé d'argent ;)

Seraf : ahah non tu fais bien de me corriger, j'ai fait dans la description "grossière", j'ajoute une petite étoile pour dire aux lectrices qu'il y a précisions d'une fanficeuse chiante :p

Anonyme a dit…

De ce que j'ai compris, l'impact principal de ce livre, c'est de démocratiser le SM.
D'ailleurs, la preuve en image (enfin, en lien plus exactement :p ) :
http://www.1001messagesdamour.com/soiree-sm-50-nuances-de-grey.htm

La vrai question est : l'impact aurat-t-il lieu, ou le livre ne preche-t-il que des convertis ?

Tara a dit…

Anonyme : ça permet peut-être de faire découvrir une dimension érotique pour une pratique qui peut être vite dénigrée etc... alors je pense que ça peut attiser la curiosité avec son amant... Mais j'espère qu'aucune lectrice n'ira auprès d'un maitre pour se faire dominer en pensant que ça se passe comme ça quoi ;)

Inari a dit…

Woo la traduction a l'air pas terrible... je vais resté sur mon impression avec le VO !
Quand à l'histoire en elle-même, je suis d'accord avec toi, ça reste du très grand classique. On dirait que les américaines ont découvert la littérature érotique !!

Bref, y a rien de choquant, ni de révolutionnaire!

Anonyme a dit…

@Tata : En effet ca serait bien marrant de voir les pratiquants "professionnels" croitre grâce à se livre :p
Mais effectivement, si ca permet de faire tomber un tabou de plus, tant mieux !

Obsidienne a dit…

Ce truc semble tellement bidon, qu'il ne me tente pas du tout.
Pourtant à la base l'idée semblait séduisante, mais plus je lis des critiques et moins le livre me fait envie. Enfin, je devrais même dire qu'il ne me fait plus du tout envie.

juniorsong a dit…

J'ai le bouquin, il est sagement installé dans ma bibliothèque et j'avoue que c'est plus par curiosité que je l'ai acheté que par amour de son récit. On m'a dit qu'il était assez pauvre en vocabulaire et qu'il y a des phrases pas vraiment flambantes, mais comme je l'ai acheté en vo, je ne pense pas que ça va me choquer plus que cela.

Dès que j'ai terminé d'autres bouquins je m'y mets, mais je suis comme toi : curieuse du phénomène.

Sybille a dit…

J'ai lu beaucoup de chroniques négatives à son sujet. C'est souvent le style d'écriture qu'on lui reproche. Je suis plutôt curieuse, donc je le lirais peut être !

Dominique a dit…

Désolée je réagis tard parce que l'influence de ce bouquin sur le maquillage et la mode sont surtout visibles maintenant ( l'Oréal et ses nouveaux faps etc..)
Le titre est sublime mais le livre oui une blague c'est risible de nullité. Et pas vraisemblable alors que bien écrit et surtout bien construit ça aurait pu être très intéressant . Là c'est le Petit Chaperon Rouge revisité sauce porno pour la ménagère de - de 50 ans ( ou plus c'est selon ^^) étant dans la première tranche lol voilà ce que j'ai envie de dire. 0 pointé pour ce livre vraiment très mauvais dont l'influence n'est pas négligeable sur la partie qui m'intéresse moi, les produits de beauté donc . Ouf j'ai pu l'acheter en poche, je ne l'ai pas terminé d'ailleurs c'est trop me demander . J'en rage avec un titre pareil dommage, car oui le titre est beau et c'est tout ce qui est beau là dedans . Twilight c'est une saga pour ados, avec toute la mythologie qui va avec, 50 nuances c'est du pseudo SM soft c'est à dire n'importe quoi mais l'auteure prétend que c'est une histoire d'amourrrrr 💓Oui A Novel Romance ( nom de la collection d'automne MAC ) enfin même pas on se demande ce que c'est au final !

 
;