30 avr. 2012

[Littérature] Fini le syndrome de la page blanche !

Quelques-unes d'entre vous le savent, des fois, j'écris. Enfin, je me suis remise à écrire dernièrement des fictions et j'ai même envoyé un de mes textes pour un "appel à textes" sur le thème de la femme.




J'écris depuis que je suis toute jeune. J'ai toujours aimé ça, inventer des histoires, rédiger des poèmes, c'était un peu mon dada. Dés qu'il fallait écrire quelque chose, j'étais là ! Je me rappelle même que ma lettre avait été choisie par l'institutrice lorsqu'il a fallu envoyer un courrier au maire. Bon, à côté, j'avais une écriture tellement pourrie que c'est une autre qui l'a écrit, nul ! Mais bref, quand d'autres jouaient dehors, moi j'écrivais un remake de Cat's Eyes en regardant la télé.


J'ai toujours écrit... mais j'ai été flemmarde. Je n'ai jamais cherché à me perfectionner, je me suis contentée d'utiliser mes acquis, de pratiquer beaucoup, sans jamais chercher à mieux pratiquer. Faire de vrais exercices, des trucs comme ça. Sous la contrainte, j'écrivais moins bien que d'habitude, je ne trouvais pas l'inspiration.


Puis, j'ai arrêté. C'est un peu après avoir rencontré J., je ne sais pas si c'est parce que je complexais, que j'avais perdu mon élan après qu'il m'ait dit que ça n'était pas assez bon. J'ai juste arrêté même si les idées restaient. Plusieurs fois, je l'ai dit que je me remettrai à écrire... mais je ne le faisais pas.



Puis j'ai rencontré A. qui m'a re-donné envie d'écrire. Lui, c'est un dessinateur de BD qui s'est lancé après en avoir rêvé pendant des années. Oh, il n'est pas (encore) célèbre mais il a signé pour plusieurs tomes, il est bien lancé. Et il m'a aidé à me relancer aussi.

C'est en janvier que je me suis remise à écrire et que je me suis mise en tête d'écrire une première nouvelle. Que j'ai envoyé pour un appel à textes. Bon, même si je savais que le scénario tenait la route, je savais aussi que mon style manquait un peu d'envergure... et c'est ce qui m'a été confirmé car mon texte n'a pas été accepté. Mais je ne désespère pas, là je finis les lignes d'un texte pour un appel à textes sur Le Chaperon Rouge. J'ai été un peu déçue et je me suis demandée si j'arriverai un jour à être assez bonne... mais pour l'instant, c'est dit et fait, le syndrome de la page blanche c'est fini !

J'en profite pour remercier mes deux "relectrices officielles" : Happy Hippie Shake et Seraf' de Ifisdead.
Happy (blogueuse ici), c'est un peu la relectrice "bon public". Elle lit, elle me dit "j'ai pas compris làààà" ou "j'ai tout compris" et me donne son ressenti général. Je sais que si c'est pas clair dans l'ensemble, elle me le dira. Je sais aussi que le jour ou elle me dira que ce que j'ai écrit est franchement pas terrible, je devrais m'inquiéter vu comme elle est enthousiaste^^ C'est surtout une très grosse supportrice (présidente de mon fan-club, il paraît^^).
Seraf', c'est ma relectrice-tyran (et elle tyranise aussi sur son blog et là aussi). C'est un peu celle qui met le doigt sur toutes les choses qui ne vont pas, celles dont j'avais un peu conscience sans savoir comment les résoudre et d'autres. Ça, c'est sur, avec elle, il faut accepter la critique mais justement. C'est toujours de la critique constructive et à chaque fois, ça m'aide à faire aller le récit là ou je voulais l'amener. Elle a la culture et les réflexes que je n'ai pas. En partie parce que je n'ai pas entretenu ma "capacité".

Sans elles, je n'y arriverai pas. Je n'aurais pas le recul nécessaire pour me corriger, un avis sincère, bref je pense que je galèrerais biiiien plus. En plus, elles prennent le temps de lire plusieurs fois mes textes de 15 pages et ça, avec le sourire. Bref, merci à vous deux. Et c'est la fête du lien pour vous^^

Et merci aux lectrices, désolée de vous avoir un peu délaissé dernièrement, pas mal de taf' tout ça ^^ C'est quoi les nouvelles pour vous ? Vous qui écrivez, vous avez déjà eu le syndrome de la page blanche ?

6 petits nuages:

Sia a dit…

J'en ai parlé dans mon blog, donc tu connais déjà ma technique pour remédier à la page blanche (bien que ça m'arrive très rarement). C'est l'idée qui me fait écrire, plutôt que l'envie d'écrire qui me fait chercher une idée.
En tout cas, comme toi, j'ai 2 lectrices/correctrices impitoyables, et je les remercierais jamais assez !!!

Tara a dit…

Sia : moi c'est un peu les deux. J'aime écrire mais j'ai du mal à écrire sans idée de base. Sans un truc vraiment inspirant. Ce qui fait que je galère avec les contraintes et qu'il faut que je "travaille" sur ça :)

Happy Hippie a dit…

Bon public, bon public, tu vas voir le où tu vas me pondre de la bouse, comment je vais t'incendier :)

Tara a dit…

Happy Hippie : promis maman, je ne le ferai pas :) (enfin j'v essayer)

Seraf' a dit…

Hahahaha relectrice tyran , I LIKE IT.

Plus serieusement, si on omet que j'ai pas toujours le temps de relire (desoléee) merci !

Apres pour la page blanche, moi j'connais aussi ca en dessin, mon reflexe c'est de chercher du concours et de dessiner sur un theme donné en le triturant. C'est assez rare ces derniers temps que pof, j'ai l'illumination divine (avant, j'avais 8h par jour a la fac pour trouver l'inspi, today c'est plus pareil), et au final, je trouve que ca marche bein.

En tout cas, faut surtout pas se décourager. Si t'es refusé a un, tant pis, y'en a plein d'autres, surtout qu'en ce moment, le fantastique fr est en plein essor ^^

Tara a dit…

Seraf' : pas de souci pr le temps ^^ Et oui je ne me décourage pas, enfin pas encore ;)

 
;