23 avr. 2012

[Ecologie] Le vélo libre-service : bon plan ou plan foireux ?

Après le co-voiturage et le couchsurfing, parlons d'un autre moyen de se déplacer moins cher et plus écolo', j'ai nommé le vélo en libre-service ! Développé dans plus de 40 villes, il adopte un nom différent selon celles-ci. De mon côté, j'ai pu tester ce service... pour le meilleur et pour le pire ! 




Le vélo en libre-service, c'est bien... 


- Pour faire des petits trajets : j'apprécie vraiment de prendre de temps en temps un vélo pour aller en centre-ville, surtout quand il fait bon. Le vélo en libre-service te permet de faire des petits trajets facilement, en évitant la sur-population des transports en commun.

- Quand les autres transports ne fonctionnent pas : Genre, quand tu as une soirée qui se termine à 3 heures du matin. Comme il y a souvent pas mal de bornes, si tu as une borne pas trop loin de chez toi, c'est idéal. Quasiment plus besoin d'embêter quelqu'un pour qu'on te raccompagne ^^

- Pour faire un peu d'exercice : le vélo et moi, ça a très souvent fait deux... Pourtant, je me suis déjà tapée une rando'vélo de plusieurs jours et tout et tout mais je suis pas super fan. Pourtant, je trouve ça plutôt sympa d'utiliser de temps en temps le vélo et de faire de l'exercice par la même occasion.

- Pour se la jouer écolo' : Parce que c'est encore mieux que les transports en commun !

- Parce que c'est libre ! Tu peux choisir de t'abonner un jour, une semaine, un an... aucune contrainte :)


Le vélo en libre-service, c'est moins bien...

- Quand y'a plus de place/vélo : Bon, là, c'est un peu la rançon du succès... mais vous avez déjà essayé de chopper un vélo en centre-ville aux heures de pointes ? Impossible. C'est un peu le problème que vous risquez de rencontrer dans n'importe quelle ville, même si les bornes se multiplient, il y a toujours des endroits ou vous ne trouverez pas de vélo ou à l'inverse, ou il n'y aura plus de place pour "rendre" votre vélo.

- Quand la borne ne fonctionne pas : Alors ça, c'est le pire. Tu arrives à cette foutue borne, il est 6 heures du matin, miracle, il reste 5 vélos ! Sauf que là, bim, la borne marche pas. Pas moyen de payer par CB pour louer un vélo pour 24 heures. Alors tu continues et tu trouves une autre borne avec deux vélos... et bim, ça fonctionne PAS ! Alors tu continues et tu finis par trouver une borne avec des vélos, qui fonctionne. Bravo, t'as fait 20 minutes de marche en plus juste parce que les deux bornes ont pas fonctionné...

Pour conclure, le vélo en libre-service, c'est un super concept qui peut être très pratique.
La seule chose qui m'empêche de faire du vélo en libre-service une habitude, ce sont les bornes qui déconnent. Vu que j'ai plusieurs bornes à proximité, je trouve toujours moyen d'avoir une place pour mettre mon vélo et à l'inverse, ça ne me dérange pas de devoir marcher un peu pour trouver une borne avec vélo... mais si c'est à chaque fois la galère parce que la borne déconne, alors je finis par ne plus compter sur le V'Lille. C'est devenu une option secondaire, dommage.

Et vous, vous avez testé le vélo en libre-service ?

1 petits nuages:

Blogger a dit…

Sports betting system earn +$3,624 profit last week...

Z-Code System winning bets and predictions for NFL, NBA, MLB & NHL...

 
;